Lorsqu’on veut se faire connaître, l’on recherche toujours de nouvelles façons de toucher une nouvelle audience, ou de nouveaux prospects. Le web marketing peut vous aider à toucher plus de clients potentiels qui recherchent des produits ou services comme les vôtres. Le webmarketing est un outil pour aider votre businnes à croître, améliorer votre présence en ligne, et ainsi gagner plus d’argent ou de réputation.

Dans ce guide, on va discuter des bénéfices que peut amener le webmarketing et des stratégies web marketing que vous pouvez appliquer pour faire grandir votre business.

Commençons, si vous le voulez bien.

 

C’est quoi le web marketing ?

Le webmarketing est l’art de positionner votte business en ligne sur une idée particulière, de faire en sorte d’être connu pour une chose en particulier, et d’étre tellement partout dans l’espace sensoriel des clients potentiels que vous dominerez vos concurents.

Il existe littéralement des milliers de stratégies webmarketing, et dans ce guide, nous allons discuter de certaines d’entre-elles. Ces stratégies sont des choses simples que vous pouvez appliquer pour promouvoir votre business comme le référencement web (seo), ou le content marketing (la création de contenus ciblés pour le web).

Le webmarketing vous donne l’opportunité de partager un message, ou le bénéfice, le truc en plus que vous pouvez offrir à vos clients potentiels à travers tout le web.

Si vous voulez croître, il faut amener votre produit ou service principal devant les yeux des gens, qu’il le veuillent ou non, de manière à ce qu’il puissent commencer à s’intéresser à vous. C’est de cette façon, en renforçant votre présence en ligne, que vous aigmenterez votre visibilité, vos ventes, et que vous aurez une chance de toucher les personnes succeptibles d’acheter vos produits.

 

Quels sont les différents types de web marketing ?

Le webmarketing comprend plusieurs familles de stratégies web marketing, parmis elles, il y a :

  • Le seo (search engine optimisation) qui est une pratique consistant à attirer des visiteurs et des ventes sur son site internet en obtenant du trafic via des moteurs de recherches comme Google ou Bing, pour y parvenir il sera nécessaire de connaître les bonnes pratiques pour référencer son site.
  • La publicité payante (paiement pour 1000 affichages, au coût par clic, à l’emplacement, publications sponsorisées, etc.) pour les gens qui ont de l’argent et ne veulent pass’embêter.
  • Le content marketing (marketing de contenu) qui consiste à renforcer la notoriété de votre marque/entreprise en produisant des contenus de qualité, ou du motion design, c’est ce que j’essaye personnellement de faire avec ce blog en créant des guides de référence sur différents sujets.
  • L’email marketing avec lequel, vous pouvez créer une newsletter gratuitement sur laquelle vous allez motiver des gens à s’inscrire, et les alimenter en contenu de qualité, en emails personnalisés, ou en offres irresistibles afin qu’une relation de confiance se développe entre vous, et que vous puissez ensuite parfois leur envoyer des mails pour leur demander d’acheter quelque chose, via une promo flash par exemple.
  • Les réseaux sociaux sur lesquels il est important de réussir sa stratégie sociale média afin de gagner des followers (suiveurs), et faire croître votre influence qui contribuera à afficher une preuve sociale supplémentaire que vous comptez dans un domaine.
  • Votre positionnement en tant que marque/produit qui est souvent négligé mais pourtant essentiel (logo, charte graphique, valeurs, histoire, proposition de valeur principale, etc).
  • La distribution de vos produits dans toujours plus d’espaces où ils sont succeptibles d’être vus ou achetés (plateformes, digitalisation des points de vente, etc).
  • Des opérations temporaires (promotions, concours, street marketing, etc.)
  • Le marketing viral sur internet (ou en dehors), qu’on appelait autrefois le bouche-à-oreille.

Après cette brève introduction, laissez moi vous en dire plus à propos de ces stratégies webmarketing, et la manière dont vous pouvez les utiliser.

 

1. Le seo (référencement naturel)

Le référencement naturel est une pratique consistant à bien positionner certaines de vos pages dans les moteurs de recherche, comme je l’explique dans cette vidéo :

Google (le principal moteur de recherche en france) référence des pages, il référence page par page, et non pas un site en entier. Référencer son site est donc une expression galvaudé qui a très peu de sens dans la réalité pratique.

Voilà ce qui se passe en réalité :

Internet est fait de milliards de pages, et certaines de ces pages sont en concurence avec d’autres pour obtenir la première place dans les moteurs de recherche, sur une expression particulière.

Voici un exemple :

requete et page de résultats google

Pour commencer à optimiser votre positionnement, vous devrez choisir les mots clés ou expressions clés qui comptent pour vous : « web marketing », ou : « c’est quoi le webmarketing » par exemple. Écrire ou réaliser une page de grande qualité sur le sujet, et trouver d’autres sites de qualités pour faire des liens vers vous jusqu’à ce qu’elle devienne numéro 1 sur google.

J’ai déjà écris 3 énormes guides sur le thème du référencement, je ne vais pas développer davantage le sujet ici, lisez-les en entier, et vous connaitrez tout ce que vous avez besoin de savoir sur le référencement.

Le référencement naturel est une bonne stratégie webmarketing, si vous voulez avoir réfulièrement de la visibilité sur un thème ou un sujet, et potentiellement obtenir des commandes, cela vous positionnera sur « le marché de la recherche ». Cette stratégie est intéressante car elle est durable, mais son inconvénient majeur c’est qu’elle prend du temps à être mise en place, écrire des pages de qualité, réseauter pour obtenir des liens, toutes ces choses sont chronophages à réaliser. De plus, même si cette façon de faire du webmarketing va vous apporter une autorité naturelle, elle vous apportera moins de retombées qu’un contenu sur les réseaux sociaux.

En effet, aussi étrange que cela puisse paraître, une seule vidéo youtube peut faire plus de vues que l’intégralité des pages d’un blog sur un mois. Ça ne signifie pas qu’il ne faut pas faire de pages destinées à être référencées, au contraire, il faut, soit essayer de mixer un peu toutes les stratégies, soit vous concentrer sur une seule stratégie web marketing. En webmarketing, dès que vous appliquez une stratégie en continue, elle portera forcément ses fruits. C’est le cas du seo.

 

2. La publicité payante

Vous aussi, vous en avez marre de voir ce genre de pubs quand vous vous baladez sur internet ?

Ciblage publicitaire et retargeting sont devenus monnaie courante sur le web, mais cela fait partie du jeu, des gens sont prêts à payer pour profiter de l’influence d’autres sites web, journaux, créateurs de contenus, en espérant en retirer un bénéfice, et si vous faites une publicité efficace, cela peut fonctionner.

C’est une voie que vous ne devez pas négliger, vous devez apparaître partout et être premier dans l’esprit des gens sur une idée particulière, c’est ça le webmarketing, et vous ne devez reculer devant rien pour ça, soyez partout où votre message peut être vu, entendu et répété par les bonnes personnes (celles suceptibles de le propager ou de l’acheter).

Si vous en avez le budget, payez-vous de la pub facebook (facebook ads), instagram, google (google ads), google my business, votre but doit être de marteler un message en continu, afin de devenir connu et d’apparaître en première position sur ce créneau. C’est, et ça sera toujours l’enjeux du webmarketing.

 

3. Le content marketing

Le marketing de contenu (aussi appelé content marketing) est l’une des façons les plus pérrenes de poser votre expertise et d’amener des visiteurs réguliers à vous découvrir.

Deux approches sont possibles en terme de marketing de contenu :

  • Créer des gros contenus pérrenes.
  • Créer des petits contenus temporaires.

 

Les gros contenus

Mon article sur la façon de créer sa chaine youtube est par exemple un gros contenu dont le but est de s’imposer dans les top positions de google :

C’est un guide qui doit faire plus de 10 000 mots, c’est presque un livre (un livre gratuit peut d’ailleurs être utilisé de la même façon) ; les sites les plus sérieux du web, peu importe leur domaine font de longs articles sur les questions ou les problématiques les plus importantes que peuvent se poser leurs clients potentiels.

Par exemple, si vous êtes une agence de communication, vous pouvez faire des sujets sur la façon de trouver une bonne agence de communication, les qualités d’un bon logo, comment optimiser son budget de communication, etc.

Voici l’exemple des requêtes les plus populaires d’un site de cuisine :

Si en tant que propriétaire d’un site de ce type, je veux m’imposer sur ce thème, je devrait donc faire des guides solides soit sur des recettres très connues, soient sur des moins connues où j’aurais moins de concurence, mais peut-être une chance d’exister.

 

Les petits contenus

Sur internet, il est aussi possible d’offrir de la valeur aux internautes et communiquer sa proposition de valeur à travers un contenu sans forcément faire de gros guides.

C’est par exemple ce que je fais avec mes contenus vidéo motivants ou des citations sur mon compte instagram, où les contenus que je présente sont souvent, même pas de moi :

Ce qui ne les empêchent pas de faire des vues, et donc d’apporter une visibilité potentielle sur mes livres et ma « marque personnelle (motivation avec renaud).

Derrière chacun de vos contenus (textes, vidéos, audio, interviews, présentation, etc) avec le marketing de contenus, il doit y avoir en vous l’idée d’établir votre autorité, ou de vous positionner comme le premier ou la première sur une idée. Ne cherchez pas à vous disperser comme j’ai pu le faire dans le passé, faites simple. Le content marketing n’a pas besoin d’être compliqué, vous devez surtout être clair vis à vis de l’idée et du bénéfice principal que vous voulez communiquer à vos fans ou acheteurs potentiels, et bien sûr, vos contenus court ou longs doivent être de très bonne qualité.

 

4. L’email marketing

L’email marketing est une méthode de webmarketing toujours efficace mais dont je ne suis pas le plus grand fan.

Le principe est assez simple, pour commencer dans l’emailing, vous avez besoin d’une liste d’inscrits à votre liste de diffusion, vous pouvez générer des inscrits à votre mailing list en utilisant des formulaires d’inscription, ou des pages d’attérissages.

 

 

Une fois l’email de vos inscrits récupéré, vous pourrez soit leur envoyer des campagnes (des emails) quand vous le désirez, soit des mails programmés selon un parcours prédéfini (tous les x jours, si l’internaute clic ici, s’il n’a pas ouvert le dernier mail, etc).

Si vous êtes un(e) débutant(e) complet, je vous présente un service d’emailing gratuit, et son fonctionnement ici :

 

L’email marketing fonctionne et il esg efficace sur les très grosses listes d’emails ou sur des listes engagés, mais son inconvenient majeur, c’est que la plupart des listes de diffusion apporte peu de valeur à ses inscrits, la nature même de l’emailing fait qu’il est difficile de fournir de l’information de valeur à ses internautes, et bien souvent le rôlede l’emailing se limitera à inciter vos inscrits à cliquer sur une ressource extérieure, leur envoyer une promotion ou les pousser à acheter quelque chose.

Au final, c’est une activité frustrante qui apporte peu de résultats si vous ne remplissez pas vos liste d’adresses, c’est super rentable car ça coute pas cher si vous vendez des produits avec, mais je ne la conseillerais qu’en automatisé associé à de la publicité zt en tant que stratégie complémentaire, pas en tant que stratégie web marketing principale. Je recommanderais aussi de ne l’utiliser que pour vendre des produits chers. Visez par exemple la vente d’un seul produit très cher par moi avec votre liste d’email.

 

5. Les autres formes de webmarketing

Je n’évoquerais pas dans ce guide le webmarketing sur les réseaux sociaux, les opérations temporaires, le marketing viral, ou le marketing d’un jeux vidéo car ce sont des thèmes qui disposent de leurs propres articles ou guides sur le blog, je vous invite donc à suivre les liens présents dans cet article pour les consulter.