Le développement personnel : 14 bonnes attitudes à adopter

développement personnel

C’est quoi le développement personnel?

Le développement personnel vous aide à trouver ce que vous voulez vraiment dans la vie. C’est une question à laquelle des milliards de personnes n’ont pas encore su répondre et qui explique que peu de personnes développent leur potentiel personnel. Alors oui, nous voulons tous jouer un rôle important dans notre travail, avoir une relation amoureuse, réussir en affaire car nous voulons tous « avoir mieux » et « faire mieux » dans tous les domaines de la vie.

Comme nous vivons dans un monde de plus en plus compliqué (souvent inutilement), la quête et la nécessité de s’améliorer devient essentielle à notre survie et notre bonheur. Nous essayons sans cesse de nous améliorer, parfois avec succès, mais en vérité nous échouons plus souvent que nous avons du succès.

Dans ce gros guide de développement personnel, je vais poser avec vous les bases de l’art de l’amélioration de soi. Je vous invite à y piocher et appliquer les idées qui feront échos à votre propre vie ou votre réalité.

Car le développement personnel n’a pas d’autre ambition que de vous aider à devenir la personne que vous avez envie d’être ou de devenir.

 

Définir des objectifs

Pour progresser vers quelque chose de nouveau, l’esprit à besoin d’espérer obtenir une récompense ou la promesse d’obtenir quelque chose de gratifiant en échange de ses efforts (dans le langage courant on parle de motivation ou de mission personnelle).

objectifs

Pour obtenir l’une des récompenses que nous voulons (ou que nous imaginons) nous allons formuler des objectifs à atteindre, ces objectifs sont comme nos plans de batailles pour avoir ce que l’on veut, mais ils sont encore un peu vagues pour nous aider dans notre projet de développement personnel. Par exemple si vous pensez « je veux être riche pour vivre dans l’abondance » sur le papier c’est top, mais dans la pratique c’est très vague et cela ne vous amènera pas bien loin.

 

Garder sa motivation

Pour accomplir des objectifs qui vont nous aider à nous développer personnellement, Le plus difficile en matière de développement personnel c’est de garder sa motivation, ce n’est pas pour rien que les vidéos de motivation sur YouTube ont autant de succès. Elles nous mettent dans un état émotionnel positif, nous redonnent de l’énergie.

rester motivé

Le problème c’est qu’elles ne sont pas suffisantes à elles seules pour nous aider à garder la motivation, il est nécessaire d’apprendre à s’autodiscipliner mais aussi d’apprendre des techniques de développement personnel pour la garder notre volonté à un niveau acceptable car notre volonté à tendance à faiblir ou être un peu rebelle des qu’on lui impose des changements. regardez comment les gens ont du mal à sortir de leurs mauvaises habitudes. C’est le même mécanisme.

Pour aller plus loin sur ce sujet, voici un livre avec une approche radicalement différente sur le concept de motivation que j’ai écrit pour vous :

livre faites ce que vous n 'aimez pasC’est un livre de développement personnel qui va à l’encontre de la philosophie du bonheur absolu que peuvent prôner certains gourous du développement personnel (et qui surtout dit la vérité).

Il est pour moi une pièce importance de mon enseignement en développement personnel car si vous n’êtes pas suffisamment motivé, personne ne le sera à votre place (aller plus loin que votre motivation initiale c’est le seule vrai type de choix que vous aurez à faire dans votre vie). Si rien ne vous motive, c’est que vous n’essayez de rien atteindre suffisamment fort encore (tout est motivant, ce qui l’est moins c’est le chemin pour y parvenir).

 

Développer le pouvoir de son esprit favorise le développement personnel

C’est un fait, nous vivons dans une société qui accepte nos faiblesses, certains parlent même de médiocratie, et je suis assez d’accord avec cette idée, et ça ne touche pas uniquement les « élites » :

  • Nous avons des dirigeants faibles de caractères.
  • Nous avons des citoyens qui perdent facilement leur sang froid.
  • Nous avons des gens qui dénient leurs responsabilités.
  • Nous avons des gens qui préfèrent quitter une situation désagréable pour une autre plus agréable sans combattre.

pouvoir de l'esprit

Dans notre société l’idée d’être plus fort ou d’évoluer soi-même vers une situation meilleure n’existe même plus. Le goût de l’effort ou la recherche de la vertu ne sont devenus que des slogans politiques ou des citations issues de vieux livres de développement personnel (qu’on appelait philosophie ou préceptes en ces temps-là), et même ceux qui réclament ces vertus et s’en réclament font tout pour éviter de les mettre en pratique. Nous sommes dans une époque, où l’on veut tout mais sans rien donner en échange pour ça. Ni de temps ; ni d’effort mental, émotionnel ou physique ; ni d’engagement ; ni de courage ; ni de persévérance. On veut s’épanouir puis développer son plein potentiel sans aller au bout de soi-même.

Mais ce n’est pas forcement notre faute, en fait nous sommes bercés dans ce « jus de médiocrité » depuis l’enfance (puisque un enfant ne fait qu’imiter son environnement), il n’est donc pas étonnant que nous ayons un caractère aussi faible et réalisons si peu en tant qu’être humain. D’ailleurs si je vous demande ce que signifie « avoir confiance en soi » êtes-vous capable de me l’expliquer? Probablement pas n’est-ce pas? Et c’est tout à fait normal, c’est le cas de la plupart des  choses que nous connaissons, nous ne les connaissons que de nom ou de manière superficielle.

Dans cette partie de ce guide de développement personnel, je vais donc tenter de vous donner quelques attitudes mentales nécessaires pour défier le sens commun et retrouver une partie de l’immense pouvoir de votre esprit. Ce sont des outils de développement personnel très précieux, prenez en soin. En les utilisant, vous parviendrez à développer votre potentiel sans faire recours à un coach de vie ou un coach en développement personnel.

Si les conseils prodigués dans ce guide ne vous suffisent pas, vous pouvez aussi suivre ma formation consacrée à l’amélioration personnelle.

 

Attitude N°1 : Arrêter de croire qu’il sera facile de changer

Le développement personnel et le succès dans la vie se jouent principalement à un niveau mental. C’est uniquement quand on est prêt mentalement que l’on peut obtenir ou devenir ce que l’on souhaite devenir. Mais le voyage pour y parvenir est long et difficile.

Et même si nous avons naturellement tendance à vouloir terminer les choses rapidement, tous les objectifs qui valent la peine ne peuvent être réalisés sans travail, sans douleur, sans frustrations et sans tomber des centaines de fois. Il est important que vous compreniez que tous les rêves que vous allez avoir vont vite devenir de véritables cauchemars.

On poursuit souvent nos rêves pour les moments de victoires qu’ils nous inspirent ou l’énergie positive qu’ils pourront nous donner, mais la plupart du temps pour ne gagner qu’un petit moment fugace de victoire ou de bien-être vous serez dans la galère en permanence. Pensez par exemple aux champions olympiques, pour 1000 heures d’entraînements par an, voire plus, ils n’ont un sentiment de joie que de quelques heures ou de quelques jours en remportant un titre olympique. Tout le reste du temps pour eux consiste à souffrir pour repousser les limites de leur mental.

muscler son mental

Il y aura des centaines (voire des milliers) de mauvais jours avant un jour victorieux dans votre vie. On ne peut se rendre au paradis qu’en se frayant un chemin à travers l’enfer. Et bien souvent, il ne semblera même pas exister de chemin pour y aller. Une démarche de développement personnel qui conduit à la réalisation de soi est douloureuse.

C’est pour ça que si peu de personnes parviennent à obtenir ce qu’ils veulent vraiment dans la vie, bien que très motivé au départ pour atteindre leurs rêves, ils vont se perdre en chemin. Ou plus exactement, même s’ils disent le contraire, ils ne seront pas mentalement prêt à sacrifier suffisamment leur confort émotionnel, mental ou physique et leur temps pour attraper l’objet de leur désir ou devenir ce qu’ils ont envie de devenir. Ils n’atteindront pas la réussite personnelle parce qu’ils n’auront pas atteint une pleine conscience d’eux-même parce qu’ils auront abandonné trop vite face à la souffrance.

Êtes-vous prêt(s) à vivre l’enfer mental pendant des années?

 

Attitude N°2 : Ignorer les critiques, les statistiques et les chiffres

Une des autres mauvaises direction que l’on peut prendre lorsqu’on veut se lancer dans le développement personnel, c’est de vouloir changer pour plaire aux autres.

ignorer les critiques

Dès que vous allez entreprendre quelque chose de courageux, vous serez toujours confronter à beaucoup de personnes qui vont tenter de vous arrêter. Ces personnes font ça car de manière inconsciente, vous leur renvoyez leurs propres faiblesses ou leur manque de courage. On critique chez les autres ce qui nous fait le plus peur.

Mais à la longue vous remarquerez que ceux qui ne vous respectent pas ou qui vous critiquent ont rarement essayé aussi dur que vous de faire ce que vous faites. Ils essayent simplement de vous ramener vers le chemin de la médiocrité ou de la normalité en vous faisant abandonner parce quil est rassurant pour eux. Leur propre cheminement personnel étant rempli de pensées négatives et de croyances limitantes cela les fait chier de vous voir essayer de réussir (ou réussir tout court) là où eux n’ont pas osé agir.

A partir de maintenant, dans votre vie personnelle, votre but ne doit plus être de contenter tout le monde. De faire en sorte que tout le monde soit à l’aise avec ce que vous faites. Votre but ne doit plus être de chercher à vous faire accepter. Votre priorité numéro 1 doit devenir le renforcement de votre mental et ne plus chercher à être aimé. Je vous le garantie, cela deviendra rapidement source d’épanouissement personnel pour vous.

Avoir zéro liké et zéro followers dans la vie ou en ligne ne signifie pas que vous n’êtes pas déjà fantastique. Ne laissez pas le bruit du monde ou les métriques de vanité vous influencer dans votre combat mental.

Le truc pour surmonter ça : Dites-vous que vous allez réussir spécifiquement parce que les autres veulent vous voir échouer.

Apprendre à bien se connaître et prendre confiance en soi passe par la quête d’être de plus en plus fort mentalement, physiquement et de mieux gérer ses émotions.

 

Attitude N°3 : Faire preuve d’une patience phénoménale

Devenir maître de son mental est un combat permanent contre soi-même. Les plus grands obstacles que nous pouvons rencontrer ne sont pas physiques ou matériels. Ils prennent plutôt des formes comme : là peur, le doute et les jugements négatifs à propos de nous-même.

Ces obstacles à notre développement personnel naissent toujours car nous sommes trop impatient d’accomplir ou d’obtenir quelque chose.

Le truc : Ce qu’il est important de comprendre pour passer cet obstacle c’est que quand vous poursuivez un rêve, vous ne vous battez jamais pour obtenir quelque chose, vous vous battez pour fortifier votre mental et le rendre apte/suffisamment bon/qualifié à obtenir cette chose.

Vous devez arrêter de compter le temps (ou la distance) restant(e) jusqu’au succès, faites simplement ce qui est nécessaire pour y arriver. La seule chance de garder une chance de gagner c’est de rester dans le combat. Parfois cela ressemblera à un tunnel dont vous ne verrez pas le bout. Mais c’est ce genre d’obscurité qui aide à mieux se connaître.

De même, la plupart du temps, pour accomplir de grandes choses, vous devrez faire les choses avec zéro motivation. Tout le monde arrive à un point où il a envie d’abandonner car il ne ressent pas de progression suffisamment rapide ou se sent hyper mal à l’aise car l’accomplissement désiré n’arrive pas assez vite, mais vous devez continuer car c’est à ce point précis que se forge le caractère et le succès ou l’insuccès d’une tentative d’épanouissement personnel.

 

Attitude N°4 : Ne jamais accepter la défaite

Notre société est remplis de maximes qui prônent le besoin de confort et l’inaction. L’une d’elle qui a fait du mal à plusieurs générations c’est le fameux slogan :

 « L’important c’est de participer ».

Cette seule rengaine fait plus de mal que certains régimes dictatoriaux dans le monde. Et j’exagère à peine! Car je sais que c’est un mensonge, les participants le savent, et vous le savez.

refuser la défaite

Par exemple  :

L’important quand on fait un régime ce n’est pas d’essayer un programme, mais bien de perdre du poids, on est bien d’accord là dessus?

S’être bien battu n’est pas suffisant dans une démarche d’évolution personnelle! Avoir essayé n’est pas suffisant pour atteindre vos objectifs! Vous pouvez perdre 1000 fois, mais vous n’avez pas le droit de penser que parce que vous avez essayé une fois, vous avez fait ce qu’il fallait pour changer de vie mais que vous n’avez pas réussi. La vérité, si vous n’avez pas réussi, c’est que vous n’avez pas essayé assez fort.

Chaque jour qui passe est un jour pour travailler notre résistance mentale

Là ou Pierre de Coubertin avait raison c’était de penser que l’important dans la vie ce n’est pas le triomphe, mais le combat. Mais le combat ne se fait jamais sur le terrain ou dans une arène au moment d’une épreuve, le combat prend place toute l’année entre vous-même et votre mental.

force mentale

C’est votre force mentale qui déterminera les changements et les évolutions possibles dans votre vie. Ce qu’il y a à l’intérieur de votre tête est la seule chose qui conditionne le développement personnel de chacun d’entre-nous.

Si vous gagnez contre votre mental, vous êtes en mesure de gagner dans la vie ou sur la piste. C’est votre attitude qui fait toute la différence dans la vie. Il n’y a pas de gens spéciaux, juste des mentalités qui le sont.

On devient exceptionnel à mesure que l’on va gagner des victoires sur soi-même, chaque jour qui passe est un jour pour travailler notre force mentale.

Pour faire la différence vous devez être plus fort mentalement que les autres. Dans la vie vous ne courrez pas une course contre des adversaires ou pour gagner des médailles ou récolter les honneurs, vous courrez une course pour gagner contre vous-même.

Le truc pour améliorer sa résistance mentale :

Arrêtez de vouloir impressionner les autres, tentez de vous impressionner vous-même à la place.

Le développement de soi, la timidité, la positivité, les performances, l’autodiscipline, le courage, la confiance en soi, l’affirmation de soi ; toutes ces choses viennent de la force de votre esprit. La recherche de l’épanouissement commence toujours par là.

 

Attitude N°5 : Toujours faire un pas de plus que les autres

Un des trucs pour améliorer son développement personnel est de toujours faire un pas de plus que les autres. Concrètement qu’est-ce que cela signifie me direz-vous?

Eh bien, il s’agit d’avoir l’esprit de défi pour soi-même et contre les autres. C’est à dire que si une personne vous montre qu’elle est capable de faire 100 pompes devant-vous, vous en faites 150.

pousser un pneu

Ne montrez aucune forme de faiblesse (comprenez de renoncement) à vos compétiteurs ou n’acceptez aucune forme de faiblesse venant de vous-même. Ne laissez personne « trouver » et exploiter vos faiblesses mentales.

Le truc est toujours de repousser un peu plus loin la limite mentale qu’à décidé votre esprit pour vous.

Si votre esprit vous dit que vous n’avez pas la force ou l’envie d’écrire 10 pages de votre nouveau roman aujourd’hui, vous en faites 20 juste pour l’emmerder.

C’est aussi simple que ça, il faut habituer et faire comprendre à votre esprit que vous êtes une machine à accomplir plus, et qu’il doit arrêter de pleurnicher car c’est vous qui décidez quand la souffrance s’arrête.

Cette attitude suppose aussi de ne pas avoir peur d’attirer l’attention sur vous en étant toujours le premier à aller se confronter à un défi.

Rien ne doit jamais être « assez » pour vous. Vous devez constamment vous challenger pour entraîner votre mental au stress et à la pression ou à résister à la douleur physique.

 

Attitude N°6 : Mettre les pieds dans le plat

Mettre les pieds dans le plat signifie en temps normal qu’une personne aborde maladroitement un sujet à éviter et qu’elle continue à en parler longuement, semant ainsi le malaise chez son auditoire.

En matière de développement personnel c’est typiquement la meilleure stratégie à suivre. Par exemple si quelque chose vous fait très peurs ou vous bloque, vous devez passer le plus clair de votre temps avec elle.

apprivoiser ses peurs

Prenez par exemple des problèmes comme le vertige, le régime, la séduction, le montage vidéo, la musculation.

Si ce sont des choses qui sont le cœur de vos objectifs mais que votre mental est encore incapable de dompter, vous devez passez le plus clair de votre temps en leur compagnie plutôt que de les fuir. Vous avez peur des serpents? Adoptez en un. Vous avez peur de vous battre? Apprenez à vous battre, et battez-vous. Vous ne connaissez-rien à un sujet? Peu importe, allez-y essayez même de l’enseigner.

Le truc : La meilleure façon d’arrêter d’avoir peur d’une chose c’est de s’immerger en elle au lieu de la fuir (en l’étudiant à fond, ou en la vivant).

Apprivoisez vos peurs pour repousser les limites de votre mental. Si la confrontation directe avec votre peur est encore trop difficile pour vous, apprenez à la connaître, en en découvrant plus sur elle, focalisez-vous sur une ou deux choses que vous aimez en elle.

 

Attitude N°7 : Voir les catastrophes et les crises comme des opportunités de se distinguer

Quand il arrive quelque chose d’inconfortable dans notre vie, la vie des autres ou dans le monde, nous avons tendance à vouloir fuir le plus vite possible la situation en question. Le problème c’est qu’en matière de développement personnel cette attitude est contre-productive.

Que pensez-vous d’un guerrier qui fuit le combat? Dans le langage courant, on appelle cela un lâche.

La clé pour répondre positivement aux situations de crises c’est de changer notre ressenti sur elles. Le problème n’est jamais la vie, mais la manière dont vous pensez et voyez la vie.

Nous avons trop tendance à exagérer les situations que nous vivons, ou à donner trop d’importances aux petites choses et à les laisser prendre possession de notre état mental.

L’exemple typique est celui de quelqu’un qui vous quitte, c’est une situation où nous semblons n’avoir aucun contrôle sur ce problème. Nous essayons de récupérer l’autre, nous nous posons des tas de questions sur le moment où on a raté quelque chose. Cela arrive bien sûr dans des moments plus classiques de la vie quotidienne quand ils touchent le travail, l’argent, la famille, la santé, la défaite sportive ; nous traversons tous des zones de turbulences sur lesquelles nous semblons n’avoir aucun contrôle.

La bonne attitude à adopter dans ces situations c’est faire taire les voix de la négativité en utilisant le concept de la visualisation (avec ce concept on touche à la programmation neuro-linguistique).Il faut voir ces situations qui craignent comme des aventures enthousiasmantes au lieu de les voir comme des événements terribles (avec ce concept on touche à la programmation neuro-linguistique).

Et ces événements sont de véritables opportunités :

  • Les crises économiques sont le meilleur moment pour investir.
  • Les crises relationnelles sont le meilleur moment pour trouver quelqu’un d’encore plus génial ou d’améliorer son pouvoir de séduction pour la prochaine fois.
  • Les moments de dangers sont les meilleurs moments pour éprouver son courage.
  • Les moments où personne n’ose à agir sont les moments où vous pouvez prendre le leadership.

Dit d’une façon plus simple, après avoir reçu un coup, ou ressenti une petite peur, vous devez vous relever et retourner au combat presque immédiatement. Un vrai guerrier appelle le combat de tout son cœur, l’adversité est la source de son carburant. Le personnage du joker dans Batman est un bon exemple de cette attitude, Batman le met sans cesse à terre mais sa folie et sa façon de voir le monde font qu’il donne toujours l’impression de contrôler la situation.

Le truc : Il ne suffit que de croire en une chose (positive ou négative) pour se diriger vers elle et la rendre réelle.

Vous voulez devenir un homme ou une femme d’action? Croyez que vous êtes obligé d’agir à chaque fois que quelque chose de dramatique arrive et à force de prendre l’habitude d’agir, cela deviendra une partie de votre personnalité.

 

Attitude N°8 : Arrêtez de perdre du temps à inventer des excuses pour justifier votre faiblesse de caractère, faites ce qui est nécessaire

 

Dans notre société, il y a fondamentalement deux types d’attitudes face aux crises :

Il y a ceux qui font le travail nécessaire et ceux qui cherchent des excuses (ou des justifications)

 

Les choses les plus difficiles à affronter dans la vie seront toujours les choses que vous n’aimez pas vous concernant. Avancer dans la vie ce n’est pas de faire les choses que nous aimons, c’est de faire les choses que nous devons faire.

pas d'excuses

Ne trouvez pas d’excuses aux autres et ne vous trouvez pas d’excuses à vous-même, c’est une mauvaise habitude. La vie est simple, c’est nous qui la compliquons en essayant de trouver des excuses, des raccourcis, des justifications ou d’inventer des processus complexes pour ne pas faire ce qui est nécessaire.

La seule limite possible à ce que nous pouvons faire est imposée par notre esprit (le peur, le doute, l’inconfort sont des constructions de l’esprit).

Le truc : Prenez l’habitude de dire et faire ce que vous devez faire sans jamais utiliser de « mais » ou de « vous victimiser » pour expliquer votre inaction (la victimisation dépend du même mécanisme que l’excuse).

Les excuses c’est pour les lâches qui n’ont pas voulu mener le combat jusqu’au bout. Un guerrier n’a pas peur de se salir les mains quand les choses deviennent difficiles et que c’est nécessaire.

 

Attitude N°9 : Dire et vivre la vérité totale

Dans la vie vous allez devoir apprendre à dire non, et ne plus vous excuser de dire non. La société nous a tellement formaté à être poli, bien élevé pour préserver la paix sociale que nous mentons et acceptons les mensonges comme quelque chose de banal. Nous acceptons aussi de prendre des responsabilités pour d’autres personnes pour ne pas nous confronter à leur désapprobation ou leur colère.

Vous serez probablement d’accord avec moi pour dire que ce mode de vie qui vous oblige à vous compromettre et ne pas exprimer vos sentiments clairement pour ne blesser ou n’ennuyer personne n’est pas sain pour votre santé mentale. Ni pour vous, ni pour les autres.

Cela est encore plus vrai quand on sait que beaucoup de gens vous invitent à faire des choses qu’ils n’ont jamais faites eux même, ou qu’ils ne font pas, ou vivre une vie qu’ils ne vivent pas. je regardais par exemple tout à l’heure une publicité bien faites pour une formation sur l’amélioration de sa productivité et la gestion du temps qui disait en gros :

« Comment j’arrive à faire plus en faisant moins et à profiter de la vie, en n’ayant pas besoin de me discipliner comme une folle. »

J’ai aimé le discours car comme tout être humain je recherche plus de confort et donc j’ai envie d’en savoir plus. Mais même si j’ai très envie de croire à ces affirmations positives, la vérité c’est que la vie ne fonctionne pas comme ça.

La vérité c’est plutôt que :

« La vie est comme elle doit être sauvage et impitoyable à l’image de la nature. La vie n’est pas supposée être facile ou juste. »

Les choses les plus difficiles à affronter dans la vie seront toujours les choses que vous n’aimez pas vous concernant. Et ça, les vendeurs de rêve le savent, c’est pour cette raison qu’il vendent des produits de développement professionnel confortables ou de la facilité en jouant sur vos faiblesses mentales et vos peurs.

En vous faisant croire qu’il existe une solution miracle, ils peuvent vous vendre leurs produits. Certains de ces produits marchent réellement d’ailleurs. Prenez par exemple l’exemple des programmes des régimes , ils fonctionnent car on sait depuis quelques dizaines d’années maintenant que perdre du poids ce n’est qu’une histoire de maîtrise des calories absorbés et brûlés.

Mais ce qu’aucun d’eux ne vous dira c’est que tout se joue d’abord au niveau mental et que ça prendra peut être plus de 30 jours, que vous allez en chier, vous sentir frustré, pleurer dans un coin, et devoir changer vos habitudes car tout ça c’est de l’inconfort, des contraintes et de la douleur, et ça va obliger le client potentiel à changer sa personnalité ou ses habitudes (ce qu’il n’a pas envie de faire car c’est un processus difficile qui demande de prendre du recul, mais qui serait pourtant tellement nécessaire à son propre épanouissement).

Et bien sûr comme on vous a en quelque sorte « vendu le mauvais modèle mental à l’origine« , vous ne pouvez qu’échouer à suivre le programme et abandonner. Mais bien sûr comme l’objectif est d’être bien perçu ; personne ne va vous dire : « Tu peux y arriver, mais il va falloir suer, galérer et changer ce que tu es. »

Au passage, ne croyez pas j’ai quelque chose contre les personnes en surpoids, je le prend toujours en exemple simplement parce perdre du poids c’est une tâche extrêmement difficile qui demande un mental puissant pour changer ses habitudes alimentaires.

comment atteindre ses objectifs

La vérité c’est que nous sommes les seuls à pouvoir faire quelque chose de nous-même et à pouvoir prendre la décision de ne plus être médiocre.  Vous ne devez jamais vous excuser d’être qui vous êtes, mais ne rien faire pour devenir encore plus fort, accepter la défaite, renoncer à ses rêve, ça en revanche c’est inacceptable.

Voici une autre vérité qui va vous plaire :

Vous êtes une putain de machine qui peut tout accomplir, relevez-vous et allez botter des culs!

Ce que vous avez, n’avez pas, êtes, n’êtes pas, ce que vous avez déjà accompli ou non, vos excuses, vos raisons, vos justifications, je m’en bats les couilles, ce que je veux c’est que vous alliez chercher ce que vous voulez sans jamais flancher.

Le projet consistant à faire de vous une meilleure version de vous-même demande beaucoup d’heures d’investissement dans vos faiblesses. Ce n’est pas pour les plus faibles, seuls les personnes prêtent à devenir forte mentalement y arriveront.

 

Attitude N°10 : avoir une image de soi invincible

Croire que vous pouvez accomplir de grandes choses ne vous rend pas arrogant, cela vous donne de la confiance en vous.

image de soi

Considérer que vous êtes déjà le meilleur (même si ce n’est pas vrai) est un bon déclencheur de confiance en soi. Laissez moi vous le dire autrement :

« Vous n’avez aucune idée de la putain machine de guerre que je suis »

Ça vous prend aux tripes? Bien!

Ce qu’il est important de savoir par rapport à cette attitude, c’est qu’il existe en vous, une version faible et une version forte de votre mental.

Il y a par exemple une version qui dit :

« Tu es une machine de guerre »

Puis une autre qui dit :

« Untel fait mieux que toi. »

Ces deux versions de votre mental partagent votre esprit et forment votre dialogue intérieur.

Et si vous laissez la partie faible de votre mental parler trop longtemps, vous commencerez à penser que vous êtes nul ou un minable. elle se manifestera particulièrement à chaque fois que vous vous sentez en échec dans la poursuite d’un rêve ou d’un objectif.

Le truc pour faire taire la petite voix négative et renforcer son mental c’est de créer l’image de qui vous voulez être dans votre esprit et avoir la détermination de faire face aux difficultés pour l’atteindre.

Mais pour y parvenir, il faut y croire avant de voir le résultat. C’est d’ailleurs la même chose avec n’importe quel objectif, il faut nous croire en mesure de le réaliser avant même d’avoir vu le résultat.

Par exemple croire que vous êtes déjà le plus grand guerrier du monde avant de le devenir. Ou dans le cas du développement personnel, vous devez croire que vous avez le mental le plus puissant du monde et que vous pouvez tout accomplir. 

Ce n’est pas seulement une affirmation, c’est une ligne de conduite et une croyance à vivre pleinement.

Vous êtes seulement capable de vivre l’image de vous que vous avez créé dans votre esprit.

Si l’image dominante que vous avez de vous-même est toute puissante alors vous êtes sur la bonne voie, en revanche si elle dit que vous êtes moins bon/fort qu’un autre, c’est un problème.

Faites très attention car montrer une faiblesse à votre mental ou à un adversaire cela revient à l’admettre et en faire une vérité, vous devez garder une image positive et toute puissante de vous-même en toute circonstance. C’est de cette manière que vous développerez le respect de vous-même et des autres par la même occasion. J’ai vu tellement de gens abandonner en moins d’une semaine sur un objectif, que je peux vous dire que les putains de machines de guerre invincible comme celle que vous allez devenir c’est rare.

 

Attitude N°11 : Comprendre que vous êtes déjà prêt

L’une des erreurs de développement personnel que nous faisons souvent c’est celle de vouloir repousser la date où l’on va commencer à faire quelque chose. Quand on commence une activité, on va souvent chercher à se préparer pour bien accomplir la tâche, ce qui peut être bien, mais cela en général pousse certains d’entre nous à lire 15 livres sur un sujet, suivre 10 formations, regarder 40 vidéos youtube et à ne jamais passer à l’action car on a le sentiment de ne jamais être suffisamment prêt. Alors qu’honnêtement, 5 livres sont suffisant pour maîtriser les bases théoriques de la plupart des sujets (surtout les miens :p)

En fait, ce que vous devez comprendre c’est que rien n’est difficile à accomplir dans la vie. Je suis autant capable d’escalader l’everest que vous l’êtes. Ce qui peut l’être en revanche c’est de préparer son corps ou son mental à y parvenir.

Pour vous donner un exemple personnel à cause de la bataille entre mon mental faible et mon mental fort, il est rare que j’ai envie de commencer quelque chose (même ce guide fascinant), car intérieurement je sais que ça ne sera pas facile, et que je devrais fournir des efforts important pendant plusieurs jours ou semaines sans être sûr d’avoir des retours sur investissements rapide, ni même aucune garantie de succès sur mes créations.

Le truc : Dans ce genre de situation, vous devez vous rendre aux rendez-vous pour allumer une étincelle.

La chose à comprendre c’est que vous devez tricher avec votre mental faible quasiment tout le temps. Si vous dites au mental faible « Nous allons sortir courir une heure 3 fois par semaine pour être en meilleur santé », il va nous dire non et tenter de nous décourager d’y aller.

En revanche si vous lui dites : « Sortons 5 minutes respirer l’air pur et équipons-nous pour éventuellement à courir. » il ne va pas se méfier, et une fois que vous serez lancé et aurez créé cette petite étincelle, vous allez prendre gout à l’effort. c’est quand je commence à écrire et ait quelques éclairs de génie que je commence à vraiment apprécier la création. Le coureur c’est à travers chaque foulée supplémentaire.

Cette stratégie fonctionne avec tous les objectifs difficiles. Vous devez avoir des petits objectifs annexes pour rester dans le combat quand votre objectif principal vous cause des problèmes d’inconfort. Par exemple dans mon activité de créateurs de contenus, quand je n’ai pas trop envie d’écrire ou de tourner une vidéo, je m’occupe d’optimiser mes articles ou mes vidéos pour le référencement ce qui me redonne le goût de travailler plus dur pour la suite.

Ce sont des sortes de minis-breaks qui n’en sont pas réellement.

Il est crucial de toujours être en mouvement vers l’atteinte d’un objectif ou d’un rêve. L’appétit vient en mangeant. Il n’y a pas de bon ou mauvais moment pour commencer, le meilleur moment c’est toujours maintenant.

 

Attitude N°12 : Rechercher et honorer les combattants

Que vous soyez chef d’entreprise, ou un simple citoyen voulant renforcer son mental, il est important que constamment rechercher un certain type de personnes pour répondre à une mission bien spécifique. Ce type de personne ce sont les guerriers, ceux dont vous pourrez admirer la force mentale. Autrement dit vos modèles, ou des personnes que vous allez respecter pour leur pouvoir intérieur.

Vous ne devez jamais abaisser vos critères de sélection pour trouver un candidat valable alors qu’il n’y en n’a pas. Ne récompensez pas la médiocrité mentale. Jamais!

Faites subir des tests de résistances psychologiques ou de résistance à la pression à vos candidats potentiels. Face à la pression beaucoup de personnes révèlent leurs failles et leurs faiblesses mentales. Un boss ou des employés doivent être au top mentalement, aucune faiblesse ne peut être accepté quand l’on se prépare pour la bataille.

Il est important de s’entourer de gens qui vous invitent à dépasser vos limites. Faites sauter toutes les choses ou personnes de votre vie qui affaiblissent votre esprit avec leurs peurs, leurs insécurités ou leurs frustrations.

Le truc : Honorer la mémoire de combattants aujourd’hui disparus.

Avoir de la gratitude pour des gens à la mentalité guerrière, même des inconnus permet de rester dans cette mentalité guerrière. Vous pouvez faire ça sur des publications Facebook comme en vous rendant à des évènements ou commemorations.

 

 

Attitude N°13 : Souriez face aux épreuves les plus difficiles

Vous devez devenir celui qui reste droit quand tout part en cacahuètes. Vous devez chercher à aller dans les situations les plus difficiles possibles.

N’ayez pas peur de l’ennemi qui vous fait face parce qu’il est inconnu, semble puissant ou parce que c’est inconfortable.

Vous avez la responsabilité de combattre pour ceux qui manquent de courage pour le faire. Même dans le chaos mental, défendez ce en quoi vous croyez, même si vous êtes le seul à y croire

Les plus grands guerriers sont ceux qui savent rester calme dans le feu de l’action, et au cœur de la tempête et lorsque les choses deviennent difficiles. Un bon guerrier est quelqu’un sur qui on peut compter quand les autres tournent la tête quand l’adversité pointe le bout de son nez et qui se soucie plus des autres que de lui-même.

 

Attitude N°14 : Cultiver une apparence qui impressionne

Voici une astuce pour maîtriser son esprit qui ne concerne pas directement votre esprit. Mais c’est peut être la plus simple à appliquer, il s’agit de vous vêtir dans des vêtements qui vous donnent confiance en vous. Particulièrement des vêtements qui mettent en avant votre « pouvoir » et votre « solidité ».

Même s’ils ne sont pas essentiels pour votre développement personnel, les vêtements véhiculent une impression que vous renvoyez au monde, selon les vêtements que vous portez vous serez donc perçu différemment ainsi que la force mentale que vous dégagez et la peur ou la confiance que vous inspirez.

Le truc c’est donc de vous demander : comment voulez-vous être perçu? Et ensuite, de choisir des vêtements en conséquences pour refléter cette image.

La façon dont un guerrier s’habille est l’équivalent de son armure. Elle ne le protège pas totalement des coups, mais les amortis et impressionne. Il en est bien sûr de même pour l’apparence physique en général.

 

Conclusion : Esquissez votre nouvelle identité pour accélérer votre développement personnel

Nous avons vu dans cet articles des attitudes qui permettent de vous forger une force mentale supérieure. Pour vous aider dans votre développement personnel, ces attitudes doivent devenir les fondements de votre personnalité.

Rappelons-les ici :

  1. Être prêt à vivre l’enfer pour obtenir ce que vous voulez.
  2. Vouloir réussir pour emmerder ceux qui veulent vous voir échouer.
  3. Se montrer très très très patient.
  4. Refuser la défaite de son mental.
  5. Toujours faire un pas de plus que les autres.
  6. S’immerger dans vos peurs.
  7. Croire que les événements négatifs sont des opportunités.
  8. Faire le travail nécessaire sans chercher d’excuses pour l’éviter.
  9. Accepter la contrainte et la douleur comme règle de la nature.
  10. Avoir une image de soi invincible.
  11. Faire un petit pas pour déclencher une étincelle.
  12. Honorez les combattants vivants ou disparus.
  13. Faites face à l’adversité peut importe à quoi elle ressemble.
  14. Cultivez une apparence qui impressionne.

Comme vous le voyez, il ne s’agit pas du blabla du monde du développement personnel habituel sur la connaissance de soi dans ce guide, je vous ai présenté des principes et un plan d’action concret pour aller challenger votre mental et obtenir ou devenir ce que vous voulez. Et en matière d’amélioration de soi, il ne s’agit toujours que d’un combat mental entre votre vous faible et votre vous fort pour vous rendre apte (ou qualifié) à obtenir la récompense que vous chérissez.

Saurez-vous vous rendre apte pour votre quête? La réponse vous appartient, la voie du développement personnel et le chemin que nous empruntons dans la vie est propre à chacun…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Exclusif : Obtenez mes conseils pour débuter sur le web
Tout ce que vous devez savoir mais que personne ne vous a jamais dit parce que ce n'était pas "vendeur".
*En vous inscrivant à cette lettre d'information vous recevrez mes mails de conseils pour débuter sur internet, allant de la création de contenus (articles, vidéos, mails, livres, produits physiques ou numériques) aux façons de populariser, vendre et monétiser ses contenus sur internet.
close-link
×