Référencer son site sur google

référencer son site

Dans ce guide, je vais vous montrer comment référencer son site sans avoir besoin d’être un expert en référencement. Je vais vous montrer une stratégie de référencement web principalement basé sur la rédaction de contenu web.

Que vous soyez rédacteur web, blogueur, e-commerçant, chef d’entreprise apprendre à se faire connaître sur internet grâce au référencement google est capital pour faire connaître son site, ses produits, son travail, ou son entreprise à des prospects potentiels et ainsi attirer de nouveaux clients, attirer des prospects qualifiés, attirer des leads, ou encore attirer des fans ou lecteurs.

référencer son site

Ces conseils sont autant valables pour référencer un blog, bien référencer son site wordpress, référencer un site prestashop, référencer un site joomla, référencer un site wix, et ils ne s’appliquent pas qu’à google puisque référencer son site sur yahoo ou bing par exemple demande pratiquement les même standards de qualité, c’est-à-dire que si vous avez un site bien classé sur google, vous ne devriez pas voir beaucoup de différences dans les autres moteurs de recherches les plus populaires en France (Google représente 90% du marché et bing, yahoo qwant et d’autres se partagent les miettes restantes).

Si vous ne souhaitez pas lire cet article en détail. Voici une vidéo qui en résume l’essentiel :

[Bientôt]

Elle vous montrera comment créer un site et des articles « Google-friendly », et ainsi booster le référencement d’un site web simplement en créant de bonnes pages web (c’est-à-dire des pages prêtes pour le référencement web), et si vous avez déjà des problèmes de référencement elle vous aidera à remonter dans les résultats de google.

 

Table des matières

Que signifie réellement référencer son site?

C’est quoi le référencement?

Le référencement naturel, le SEO (Search Engine Optimization en anglais) est le nom donné à l’ensemble des pratiques destinées à placer l’une de vos pages en première position des recherches google sur une recherche bien précise.

Voici l’exemple d’un de mes articles référencé en 1ère position sur google :

requete et page de résultats google

Cet article du blog est classé en 1ère position sur ce qu’on appelle « une requête » (autrement dit ce que va demander un internaute dans google; dans cet exemple : « peut-on garder windows 7 »), on peut considérer que son référencement est bon. Et, si une page est bien positionnée dans google, elle va amener ce qu’on appelle du « trafic naturel » (des visiteurs dits : organiques). Le trafic organique est un synonyme de trafic naturel.

Pourquoi référencer son site?

Si vous venez tout juste de créer un site internet vous n’avez probablement pas encore conscience que vous n’avez fait qu’une petite partie du travail nécessaire pour faire connaître votre site. Vous devez maintenant faire en sorte que les gens découvrent votre site internet et ce que vous avez à leur proposer.

Et, vous l’avez sans doutes déjà compris. L’une des meilleures façons d’attirer de nouveaux visiteurs gratuitement sur votre site est d’apprendre à référencer son site soi-même.

Voici l’exemple du trafic obtenu par un site important dans son domaine :

analyse trafic référencement d'un site

Et encore, vous n’en voyez que 1/5ème ici, le référencement d’un site est donc un levier très important du nombre de visiteurs qui arrivent sur un site. Ce guide va vous montrer comment bien référencer son site internet gratuitement sans passer par une agence seo, ou un consultant en référencement. Car si vous ne visez pas les termes les plus génériques comme « voiture », il est tout à fait possible de référencer son site soi-même sans avoir besoin d’un référenceur ou d’experts SEO. Vous pouvez facilement générer du trafic supplémentaire sur votre site, et faire apparaître un site dans un moteur de recherche ou augmenter la popularité d’une page web ou d’un article avec de simples modifications de vos pages web.

Faites-moi confiance. Etre présent dans un moteur de recherche et améliorer votre référencement dans les moteurs de recherches est largement à votre portée.

 

Combien de temps prend le référencement?

Le référencement est un travail à faire dans la durée. Le retour sur investissement ne se fait pas à court terme mais il donne des résultats durables dans le temps.

Une page en elle-même peut être indexée en 30 minutes comme en 3 semaines, mais il est important de distinguer la phase d’indexation avec le référencement en lui-même.

L’indexation de site internet :

L’indexation d’un site web consiste à faire venir les robots d’indexation (parfois appelés spiders) d’un moteur de recherche sur l’une de vos pages (par exemple Googlebot, le robot de Google). Qui suite à son passage (qu’on nomme aussi : le crawl ou crawling) la mettra en cache dans sa gigantesque base de données (un moteur de recherche n’est rien d’autre qu’une sorte d’annuaire à l’ancienne, mais composé de milliards de pages aspirées et copiées). Si vous faites des changements sur l’une de vos pages, elles seront remises à jours dans google après le nouveau passage d’un robot (qui peut prendre 30 minutes comme 3 semaines).

Voici une vidéo qui explique bien les mécanismes du référencement naturel dans sa globalité (d’un point de vue technique) :

Sachez qu’il est aussi possible de soumettre un site à google ou aux moteurs de recherche soi-même. Si cela vous intéresse voici comment soumettre manuellement un site à google via la search console (pour indexer une page sur google, ou demander à un robot de venir pour la mettre à jour) :

Cette procédure prend en général entre 10 minutes et 1 semaine avant d’être effective. Vous pouvez aussi bien sûr, laissez les choses se faire naturellement. La situation idéale étant que quelqu’un fasse pointer un lien vers votre site et que Google vienne visiter votre site, et donc en quelque sorte aspirer votre page pour la mettre en cache dans sa base de données. Mais rien ne vous empêche de le faire manuellement avec la méthode expliquée dans la vidéo du dessus, ce que je fais régulièrement quand je fais des modifications majeures sur un article et dont j’ai envie de voir les modifications rapidement.

Vous l’aurez donc maintenant compris, soumettre votre site aux moteurs de recherche et indexer un site dans un moteur de recherche n’est que la première partie du travail.

D’ailleurs si vous venez de créer une nouvelle page, et que vous vous demandez :

« Pourquoi mon site n’est pas encore sur Google ? »

Il est fort probable que votre page d’index par exemple soit indexée mais qu’elle ne soit pas encore assez bien référencée pour être visible dans les moteurs de recherches (car c’est là la principale chose à connaître à propos du référencement :

Google référence les pages d’un site unes à unes et non pas un site en entier.

C’est à dire qu’une page peut être référencée mais que vous la trouverez au fin fond de google sur la page 10, ou 30 de résultats, vous savez ces pages où vous n’allez jamais… Ne pas voir l’une de ses pages sur Google ne signifie donc pas qu’elle n’est pas présente dans l’index de google pour autant.

 

Le référencement de votre site internet :

Le référencement obtenu c’est la position d’une page dans les résultats de google que vous pourrez obtenir en appliquant les bonnes pratiques enseignées dans ce guide du référencement.

Apparaître sur la première page d’un moteur de recherche, puis dans le top 3 des résultats étant le précieux sésame que cherchent à obtenir tous les créateurs de contenu.

serp google

Avec les conseils prodigués sur cet article, vous pourrez facilement remonter dans le référencement et progresser sur Google ou un autre moteur de recherche (qui ont souvent plus ou moins les mêmes critères de qualité et facteurs de référencement que google).

 

Ce que vous devez absolument comprendre sur le référencement avant d’aller plus loin

La première fois que l’on entend parler du référencement d’un site, notre première approche consiste de se dire qu’on va trouver quelqu’un pour référencer notre site à notre place. En pensant qu’il va référencer le site en entier. Mais ça ce n’est possible que si vous n’avez qu’une seule page sur internet (la page d’accueil par exemple, aussi appelé « homepage »).

Dans le web moderne, un site se compose au minimum de dizaines de pages et de milliers pour les plus gros sites qui vont vous amener du trafic. Prenons un site très connu en exemple (je vous laisse devenir de quel site officiel il s’agit) :

sources de trafic seo

Sur cette image, vous pouvez voir que la majorité de son trafic provient des noms de marques ou de licences qu’ils ont développées eux-mêmes, et pour lesquelles l’entreprise à fait une page sur internet.

Le même phénomène se passe avec un site plus traditionnel ou sur un sujet bien spécifique (ici aussi je vous laisse deviner de quel genre de site il s’agit) :

analyse de trafic d'un site avec yooda insight

Ce qu’il faut en conclure, c’est que sur internet chaque page possède sa propre réputation sur une requête et dans un domaine en particulier. Et plus exactement un capital confiance auprès de google.

Votre objectif de référencement sera donc toujours d’avoir des pages classés en 1ère page de Google (au minimum) pour avoir plus de trafic, et plus particulièrement dans le top 3 des résultats de recherches.

 

Quand référencer un site sur Google?

Vous devez commencer à penser à référencer un site sur Google (ou ailleurs) avant même la création de votre première page web. De cette manière, vous pourrez développer une stratégie webmarketing cohérente.

Ainsi vous allez créer les contenus (les pages de votre site) qui vont vraiment pouvoir devenir des références d’internet sur un sujet.

Dans le cas où votre site serait déjà bien avancé. Améliorer son contenu en améliorant ses vieux articles laissés à l’abandon en les transformant en pages piliers de votre site (je vous explique ça plus bas dans cet article), ou alors en en fusionnant d’anciens articles pour en faire un article massif et génial permettra normalement de les voir grimper dans les moteurs de recherche et attirer plus de trafic qu’avant.

Avec de la patience, vous serez premier, si vous avez créé la meilleure page d’internet pour répondre à une requête

Cela parait très con à dire n’est-ce pas? Mais hormis pour quelques recherches très concurrentielles, se référencer sur internet est quasiment aussi simple que ça. Prenons une autre requête sur laquelle j’ai écris une page par exemple :

recherche google

C’est une requête sur laquelle, je me classe 8ème actuellement. Si la page progresse naturellement dans le classement google depuis sa publication, c’est simplement parce que le contenu de la page est très complet et donc compétitif :

Sa taille, sa documentation, ses références, sa pertinence font que cette page ne peut pas être battue par d’autres sites. A moins que son auteur(e) passe plus d’une semaine à écrire son article comme moi.

 

Combien coûte le référencement d’un site web ? Est-il possible de faire référencer son site gratuitement?

Référencer son site sur Google est souvent un travail assez long et fastidieux. Le prix pour referencer son site est donc lui aussi toujours élevé. Pour donner une comparaison référencer son site dans google c’est un peu le même travail que celui du maçon qui va construire une maison.

Dans le principe c’est facile car il a déjà fait ça plein de fois dans sa vie mais ça ne peut pas être fait en 5 minutes si on veut bien le faire puisqu’il faudra souvent nouer des relations avec d’autres sites pour aider à améliorer le positionnement de ses pages sur google. Puisque, encore aujourd’hui, créer des contenus meilleurs que les autres sur un sujet et obtenir de bon liens (ce que j’appelle des des liens d’autorité) sur des sites d’autorité sont encore les leviers principaux pour bien se positionner sur Google.

Bien sûr pour vous aider à commencer à générer des backlinks et référencer son site sur google gratuitement, il existe un nombre important d’annuaires pour référencer son site mais ils fournissent souvent des liens de mauvaises qualités car il y a justement sur ces sites des milliers de liens. Ils donnent des liens de valeurs vraiment très faible.

Les systèmes de soumissions manuelles sont aussi très long à remplir, c’est pourquoi, il vaut mieux prendre le temps de contacter un site pour avoir un backlink contextualisé qui sera bien plus intéressant en terme de référencement.

De manière générale, plus le mot-clé (ou la requête) que vous allez viser est concurrentielle, plus vous devriez/devrez investir de temps ou d’argent pour monter dessus.

 

 

Les techniques pour référencer son site :

Il existe de nombreuses techniques de référencement faciles à mettre en oeuvre pour aider à faire connaître son site, travailler le référencement de son site et avoir un bon référencement.

Parmi les techniques pour le référencement d’un site internet que je vous conseille il y a….

 

1. Booster votre taux de clic (aussi appelé CTR) :

Le taux de clic d’une recherche est un vrai facteur de référencement. Une page qui reçoit plus de clics qu’une autre sur la durée va finir par dépasser un résultat qui reçoit moins de clics. Il est donc très important d’essayer d’améliorer votre taux de clics en permanence.

Pour ce faire, vous pouvez agir sur deux choses :

Le méta titre (c’est le titre qui va s’afficher dans google)
La méta description (c’est la description d’une page que vous voyez dans google)

meta titre et meta description

Pour votre culture générale : Dans le jargon du web, on parle de balises métas. Et il en existe d’autres types (très bien expliquées ici) qui ont pour mission de donner des informations supplémentaires aux moteurs de recherche et navigateur que vous utilisez (on parle aussi parfois de métadonnées), mais aujourd’hui nous allons nous concentrer uniquement sur la balise titre et la balise meta description d’une page car ce sont elles qui permettent de faire apparaître des informations dans google et donc d’améliorer ou non le taux de clics sur un résultat de recherche.

Voici maintenant quelques astuces pour améliorer son taux de clics grâce au méta titre, ou sa méta description…

Pour améliorer votre titre et le rendre plus accrocheur, vous pouvez :

  • Utiliser des nombres.
  • Utiliser des adjectifs.
  • Créer la curiosité.
  • Utiliser des casseurs de continuité visuelle (parenthèses, crochets, emojis)

titres accrocheurs

Pour améliorer votre description et la rendre plus accrocheuse :

  • Mettez un maximum de bénéfices perçus, comme vous le ferriez dans une annonce google :


bénéfices meta-descritpion

  • Créer des urls (adresses et nom de vos pages) courtes, pertinentes et avec du texte :

url référencement

Plus l’url d’une page est simple et courte, plus elle devient pertinente pour l’internaute qui va la voir dans google, et donc le rendre plus susceptible de cliquer dessus.

Dans le cas d’une boutique e-commerce, vous pouvez aussi utiliser des répertoires ou des catégories ecommerce (cela rassure sur la pertinence) :

adresse e-commerce

 

Essayez de bannir les suites de chiffres autant que possibles, même s’ils n’ont pas d’impact sur le référencement à proprement parlé (il est possible de bien référencer une page/une fiche produit au format d’url étrange comme « /3251466.htm/ » sur un mot clé en particulier) mais cela peut nuire au taux de clics et inspirer la méfiance des internautes à cliquer vers votre site.

comparaison permaliens

 

Choisir un nom de domaine adapté à votre activité :

Il peut être intéressant d’introduire un mot clé généraliste l’air de rien dans son nom de domaine, par exemple le mot référencement dans un nom de domaine (un nom de domaine est l’adresse d’un site), tout simplement parce que si je cherche du contenu sur le référencement en général, je vais être tenté de cliquer plus naturellement sur les sites qui semblent avoir un rapport avec le sujet que je cherche :

mot-clé dans nom de domaine

C’est la même chose pour un site e-commerce, je vais avant tout cliquer sur des sites qui semble les plus pertinents par rapport à la requête que j’ai tapé.

nommer son nom de domaine

Toujours pour maximiser l’apparence des urls dans les moteurs de recherche. Il est aussi possible de créer des sites optimisés pour une seule requête par exemple un site qui s’appellerait : « referencement-google-gratuit.com » :

nom de domaine pour référencement

 

Cela à un intérêt à court terme, et un certain bénéfice en référencement puisque votre nom de site est un mot-clé complet en lui-même, il devient alors une sorte de marque pour google.

Cela peut être intéressant pour un site touristique. Ou les sites qui ont un contenu très spécifique par exemple :

« Voyager-en-italie.com »

Mais si vous visez un développement très large, ce n’est pas quelque chose que je vous recommande. Car cela ne fera pas sérieux si vous comptez développer une marque personnelle sur internet ou une image de marque sur internet, votre nom étant trop commun et ressemblant trop à une requête, il ne sera pas mémorable.

A titre d’exemple mon site s’appelle : renauddemaret.com, et un des sites les plus intéressants du web sur le référencement s’appelle : seoquantum.com (ce qui ne ressemble pas vraiment à un mot clé, mais qui contient quand même un mot de la thématique, le mot « seo », essayez de faire pareil) :

seoquantum

 

Il n’y a donc pas de règles absolue pour les noms de domaine. Faites ce que vous voulez du moment que ça renforce la pertinence du contenu que vous allez mettre sur votre site pendant toute sa durée de vie. Cela pourra changer votre taux de clics un petit peu, mais ce n’est pas ça qui va changer le référencement de votre site de manière spectaculaire.

Dans la même idée, pensez à utiliser le protocole HTTPS sur votre site et choisir une extension générique pour votre site (.com, .fr, .org, .etc). Je vous explique bien entendu, comment faire techniquement tout ce qui est expliqué dans cet article ça dans ma formation au référencement.

https et extension nom de domaine

Même s’ils n’ont aucun impact direct sur le référencement d’un site, ils peuvent en revanche eux aussi rassurer l’internaute et favoriser son clic et le temps total passé sur votre site (chrome mettant des messages d’alerte assez effrayant qui disent : « site non sécurisé » pour les sites qui ne sont pas en https). En revanche, si votre site n’est pas encore passé au https, ne changez rien cela va vous causer plus de problèmes que de bénéfice en matière de référencement. Ou alors passez par un expert du référencement pour réaliser un audit technique avec lui.

 

2. Choisir ses mots clés de manière intelligente

Une question qui revient souvent aux personnes voulant référencer un site web c’est :

« Comment choisir mes mots clés ? »

Avec les dernières innovations de google en matière de compréhension de contenu (avec google brain notamment), on pourrait penser que finalement, il suffit d’écrire un bon article sur un sujet, et que google comprendra de quoi parle votre article. Mais dans la pratique, vous devez encore aider google à référencer votre site.

Parmi les astuces qui existent pour aider google à comprendre de quoi parle votre article il y a…

 

1 – Le « keyword stuffing », autrement dit, du bourrage de mot clé.

Alors comprenons-nous bien, quand je parle de « bourrage de mot clé » il s’agit en fait de mettre votre expression clée dans tous les 3 paragraphes à peu près de manière aussi naturelle que possible.

Voilà ce que ça peut donner avec le terme « référencer son site. »

Bien sûr l’idée n’est pas de bourrer de mots clés, mais de s’assurer que la densité du mot clé ou de l’expression principale de notre page est suffisante, autrement dit que l’expression clée qui permettra de trouver notre page via une requête soit en quantité suffisante pour que google comprenne que c’est le sujet principal de la page.

Toujours par rapport aux mots-clés, l’une des astuces qui permet d’aider google à comprendre de quoi parle votre page c’est de mettre votre mot clé le plus rapidement possible dans le premier paragraphe.

Comme ici :

mots clé pour google

Comme vous le voyez sur cette image, mettre les mots à référencer en gras aurait aussi un poids sur le référencement d’un site. Mais pour ma part c’est quelque chose que je ne fais plus depuis longtemps et je n’ai pas vu de grosses différence avec ou sans.

 

2- Déterminer le « champ sémantique » de votre sujet.

Comme je vous le disais google comprends de mieux en mieux les requêtes, et comme je le démontrais dans mon article sur le référencement youtube, il est capable de relier des concepts entre eux pour comprendre ce que vous lui demandez :

référencement vidéo youtube 2020

C’est à dire qu’il est capable de répondre à une de vos requêtes, même si vous ne connaissez pas tous les mots, ou ce que vous cherchez. S’il peut faire ça, c’est parce que son algorithme rank brain, apprend comme nous le ferions, en associant un concept à un autre.

exemple de l'intelligence articielle algorithme de google

S’il est capable de faire ça c’est aussi parce que dans sa gigantesque mémoire (sa base de données), il dispose déjà de centaines d’articles (et donc de textes) sur un sujet, qui eux même contiennent des phrases ou des mots qui se répètent.

Par exemple il sait que dans la majeure partie des articles qui parlent de référencement, il va trouver des mots comme : seo, position, contenu, première place, site internet, sur google. Et ce sont ces mots et les concepts qui gravitent autour qui vont l’aider à deviner quel est le sujet général de votre page.

Voici un exemple des mots qui gravitent autour de la requête « référencer son site », ils sont trouvés avec le site 1.fr:

champ sémantique référencement d'un site

Chaque secteur, domaine d’activité ou sujet utilise un vocabulaire particulier, et on appelle ce vocabulaire particulier l’univers sémantique (l’ensemble du vocabulaire utilisé sur votre site), qui lui-même va donner naissance à des champs sémantiques individuels qui sont déterminés par le champ lexical auxquels appartiennent les mots que vous allez mettre sur une page.

Voici un exemple sur un thème différent :

exemple de champ lexical

Si des mots appartenant au même champ lexical sont utilisés en nombre suffisant alors google va estimer qu’au moins une partie de votre article parle de ce thème. Ce n’est bien sûr, pas une science exacte. Mais vous pouvez exploiter cette particularité avant d’écrire un article. Par exemple avant d’écrire cet article je sais qu’à l’intérieur, je vais devoir mettre d’office des mots comme :

  • Référencer son site
  • Être visible sur google
  • Référencer mon site
  • Avoir plus de visiteurs

Comment je le sais? Très simplement, je regarde les mots qu’on utilisés les 5 premiers sur mon sujet dans google, je note ce qui ressemble à un mot clé, un concept ou un nom lié à mon thème, puis j’ajoute les idées qui me viennent en tête. Ce qui va donner un gros bordel à remettre en ordre.

extrait de travail sur le référencement

 

J’identifie ensuite ceux qui dans cette liste semblent avoir le plus de poids par rapport à ce que je veux raconter, autrement dit les champs lexicaux. Pour cet article que vous êtes en train de lire il y avait par exemple :

  • Moteur de recherche
  • Web
  • Présence
  • Visibilité
  • Position
  • Apparaître
  • Mots-clés
  • Trafic
  • Référencer son site
  • Logiciel
  • Clics

Bien sûr vous devez imaginer pour chacun de ces mots, des variations autour de ces thèmes comme par exemple pour le champ lexical de position, vous avez :

  • Première position,
  • Améliorer sa position sur Google,
  • Positionnement dans les moteurs de recherche,
  • Gagner des positions dans les moteurs de recherche.

Tout ça c’est exactement la même chose en terme de champs lexical. Cela parle de bien ou mieux positionner son site sur google.

Et quand je sais que je vais avoir beaucoup de concurrence, j’effectue souvent un travail de psychopathe pour ne laisser échapper aucun mot, aucun concept du champ sémantique d’une page :

C’est à dire que je prends le top 10 pages sur l’expression de recherche sur laquelle j’aimerais me référencer, et je note scrupuleusement tout ce qui ressemble à un mot ou une idée associée au thème de la page que je souhaite créer.

 

Ne laissez échapper aucun mot ou expression que pourraient taper vos futurs visiteurs :

Pourquoi est-ce que je suis aussi zélé dans mon travail préparatoire à l’écriture d’un gros article? Tout simplement parce que je ne sais pas ce qu’il y a dans la tête des gens, je ne sais pas comment ils vont s’exprimer et poser une question à google. Je dois donc à la fois viser un spectre de vocabulaire le plus large possible pour eux, mais aussi mettre dans mon article un vocabulaire commun à l’industrie pour que google comprenne que ma page parle de ce sujet.

Pour aller plus loin, en plus du vocabulaire qu’utilise déjà mes concurrents sur google, je vais ajouter à cette liste les mots clés dit « de longue traine« , vous les trouverez tout en bas de google dans l’espace recherches associées de google (ce sont des choses que les gens tapent aussi sur google pour une recherche comme la vôtre):

recherche associées google

A ces mots clés, vous pouvez ajouter des mots clés, questions, concepts trouvés dans…

  • Les questions de forums ou de commentaires :

forum référencement

  • Les recherches suggérées de youtube :

youtube suggest

Sur cette recherche on voit par exemple que le terme référencer son site sur google est plus intéressant que les autres pour faire une vidéo car il est positionné avant les autres, tandis que les mots que j ‘ai soulignés en rouge peuvent vous donner des idées de mots clés supplémentaires à intégrer dans votre article. Bien sûr, cela doit rester proche du sujet de votre article ou de votre page, dans cette liste on peut donc récupérer : « référencer son site site gratuitement » .

  • Dans les commentaires de youtube (ou de blogs ou communautés) :

commentaires vidéo référencer son site

Vous pourrez y trouver des questions sur ce que recherchent vraiment les internautes. Mais je vous conseille quand même plutôt les forums dans votre domaine qui sont des mines d’or (ou plutôt d’expressions clés) pour ça.

  • Dans des chapitres de livres sur amazon:

exemple de livre sur le référencement

On en profite pour faire la promo du livre de Dimitri Carlet sur le référencement qui est un ami du site et qui mérite de dépasser les malotrus qui sont en ce moment devant lui sur Amazon sur ce sujet.

Mais vous pourrez aussi trouver des objectifs et des mots-clés intéressants dans les descriptions de livres ou de formations sur internet :

exemple description seo

 

Comme vous voulez devenir le contenu de référence sur une requête l’idée est de comprendre et d’identifier autant que possible le vocabulaire qu’utilisent vos prospects (ou votre industrie) pour trouver des articles comme le vôtre. En gardant à l’esprit que les internautes, notamment en début de réflexion, ne tapent pas forcement les mots clés que vous imaginez sur Google, c’est pour cette raison que comme si vous tendiez une toile, il est important d’utiliser un maximum de vocabulaire et de variations possibles.

Voici un exemple concret où je suis bien classé sur google :

exemple classement google

Les internautes qui tombent sur cet article tapent des mots comme :

exemples de requetes google

Comme vous le voyez ce sont des mots clés relatifs à la problématique de l’internaute.

Mais si au départ, j’avais focalisé mon article sur la fin du système et la façon de changer de système, je n’avais pas pensé que des gens voudraient le garder par exemple. C’est aussi le genre de petites choses que nous apprend la google search console sur les visites que nous recevons (elle nous aide à comprendre les vraies intentions des gens quand ils tombent sur notre contenus, et ces intentions sont très précieuses pour attirer des visiteurs).

Suite à ça, j’ai donc ajouté quelques paragraphes à ce sujet dans mot article original, et depuis, je suis passé en deuxième position sur ce sujet annexe et cette requête annexe m’apporte la majorité des clics depuis google, alors que ce n’est pas ma requête originale :

requête optimisée pour google

Et c’est ainsi que je vous invite à voir les articles que vous allez créer comme des sources d’informations gigantesques du web sur un sujet capable de répondre à toutes les interrogations et les problématiques d’un internaute. De cette manière, votre article sera capable de répondre à tout un tas de recherches et vous attirer des clics de tous les côtés. Ces questions qui ne ressemblent pas à des requêtes ou qui ne sont pas visible dans les prévisions de mots clés à fort trafic sont des mines d’or en terme de référencement d’un site car vous allez facilement pouvoir devenir premier dessus en plus de la requête principale que vous ciblez (comme ces forums que vous voyez apparaître à chaque fois que vous posez une question à google sur un sujet peu abordé sur internet).

 

3. Structurer les mots clés dans son article par ordre d’importance aide à référencer son site

Après avoir réuni tout ce matériel en matière de mots clés, il va être temps d’y mettre un peu d’ordre car cela va souvent être un vrai cirque.

Pour ça le plus simple va être de hiérarchiser les mots clés par rapport au sujet principal (importance 1, 2, 3, 4, 5, etc.), puis de les hiérarchiser entre eux grâce aux outils de titres de votre éditeur de textes.

hierarchie des titres d'un article

Vous pouvez aussi faire cela en ciblant spécifiquement les intentions ou questions des internautes.  Pour rendre les choses plus simples, je vous conseille simplement d’utiliser les mots qui ressemblent le plus à votre mot clé principal en guise de titres et d’utiliser les autres petits mots appartenant à votre champ sémantique dans l’écriture de vos paragraphes.

Comme cela doit être du chinois pour vous, voyons un exemple concret de ce que ça peut donner sur un article déjà terminé :

exemple table des matières pour un site

Comme vous le voyez sur l’image, on va simplement utiliser les titres H2 pour donner de l’importance à notre mot clé principal, puis utiliser les titres h3, h4 ou H5 pour donner de l’importance aux variations de ces mots clés.

Puis dans les paragraphes issus de ces titres, on mettra des mots appartenant au champ sémantique de la requête principale pour en renforcer votre poids sémantique sur un sujet. On suivra aussi la même logique qu’avec les titres dans un paragraphe, c’est à dire que plus vous placez tôt un mot clé dans un paragraphe, plus ce mot à de poids dans un paragraphe :

mots clés paragraphe

Si vous avez un blog wordpress,, je vous recommande d’utiliser un plugin de table des matières (c’est celui que j’utilise moi-même et il est très bien) pour que vous même et le lecteur s’y retrouve dans la hiérarchie de vos titres. D’ailleurs ne vous prenez pas trop la tête non plus pour la recherche des mots clés à mettre dans vos titres H3 ou H4, si vous couvrez bien votre sujet, tout cela viendra naturellement et logiquement. Il n’y a pas besoin de pousser jusqu’à l’extrême et de sur-optimiser ses titres pour avoir une page qui se classe bien dans google.

table des matières

Une fois tout ça fait, vous avez le squelette d’une page prête à bien se référencer quoi qu’il arrive car vous êtes certain qu’elle va déjà contenir des mots qui ont un grand rapport conceptuel avec ce que vous allez écrire, et qui ressemblent déjà à ce qui existe dans google. Avec ça vous aurez déjà fait plus de travail sur votre contenu que la plupart des autres propriétaires de site internet.

Bien sûr, le volume de travail préparatoire à faire sur un sujet dépend de la difficulté à se classer sur un sujet (cet article sur la façon de référencer son site est par exemple très difficile sémantiquement parlant car il y a énormément d’articles bien écrits sur le sujet et ultra optimisés par des pros, aucun mot ne doit donc être de trop ou superflu). Mais sur la plupart des sujets ça sera beaucoup plus simple, et vous pourrez simplement écrire et ajouter quelques mots-clés/questions/concepts/intentions glanés ici et là pour renforcer son poids sémantique.

3. Créer des contenus piliers du web (de référence) pour aider à référencer son site

Bien, vous savez maintenant que la base du référencement est la recherche des mots clés autour d’un thème principal. Mais comment pouvez-vous faire pour créer une page web qui aura le potentiel d’être en tête des résultats de recherche et pourquoi pas d’atteindre la première position sur google?

Dans la logique c’est très simple. Si vous voulez ne pas vous contenter d’essayer d’être premier sur un mot clé, vous devez simplement créer le meilleur contenu du web sur un sujet. Si vous le faites, je ne vous garantis pas qu’il deviendra premier sur google à coup sûr, mais en revanche il est quasi certain qu’il arrivera dans les premières positions.

top 3 google

Le premier levier pour améliorer sa position sur Google, c’est d’abord d’améliorer les contenus d’un site internet (vos anciens articles) ou d’en créer des nouveaux tellement incroyables qu’ils vont dépasser la concurrence et obtenir rapidement un monopole sur le thème d’une page. Votre seul vrai concurrent en matière de référencement google c’est vous-même car la première place ne dépendra que des efforts que vous êtes prêt(e) à consentir.

Par exemple, au moment où j’écris ces lignes je suis 2ème sur cette recherche google :

ma position sur google

Il y a plusieurs raisons qui expliquent que cet article ait un bon positionnement dans les moteurs de recherche…

Raison N°1 :  La longueur et la variété du contenu

mots dans un article

Il est très long (un article plus long donne un sentiment de valeur perçue supérieure, et pousse le visiteur à s’intéresser à ce que vous avez écrit).

contenu actionnable
– Il contient beaucoup d’informations utiles et actionnables (quand vous créez un contenu, vous devez toujours vous donner pour mission de traiter un sujet dans son intégralité, c’est-à-dire donner toutes les informations dont pourrait avoir besoin le lecteur. L’idée est de faire comme les meilleures pages wikipédia mais en mieux avec des contenus qui peuvent apporter plus de valeur que la connaissance en elle-même.

intégrer des médias dans un article
– La page contient des vidéos de résumés et des images intéressantes qui augmentent le temps passé sur le site par un visiteur (ce que google considère comme un signal de contenu pertinent pour l’internaute, un site où le visiteur reste 5 secondes avant de partir sera fortement battu par un site où les visiteurs restent 5 minutes en moyenne).

Ce n’est pas toujours vrai, mais d’une manière générale, les gens ont tendance à associer la qualité d’un contenu avec sa longueur. C’est la même chose pour un produit où la liste des bénéfices qu’il peut apporter nous fera nous y intéresser de plus prés. Si vous décidez de traiter sérieusement un sujet en l’orientant vers des informations utilisables, vous deviendrez facilement la référence sur le sujet. Ce qui nous amène au point suivant…

Raison N°2 : Le design, l’ergonomie et le confort d’utilisation

taux de rebond d'un site

  • La page ne bombarde pas l’internaute de saloperies et il a un certain confort d’utilisation. Sur mon site, vous ne voyez pas de demande pour autoriser les notifications, de popup pour une inscription à une mailing list. Et le design n’est pas hideux, et il est responsive design, c’est à dire qu’il est adapté à tous les types d’écrans (vous pouvez acheter un theme responsive design sur une plateforme de vente de thème, ils le sont quasiment tous aujourd’hui). Sachez aussi que mettre quelques popup ou systèmes de capture de mails n’est pas un problème, mais le faire de manière intrusive avec des trucs qui te sautent à la gorge dès que l’on arrive sur un site va forcement nuire au taux de taux de rebond.

 

  • La page réponds aux problématiques des internautes et sait les formuler avec des mots.

question des internautes

problèmes des internautes

L’une des choses les plus difficile avec le référencement d’une page, c’est de comprendre les intentions des internautes, et la façon dont ils les formulent.

Comme nous sommes tous différents, nous posons les mêmes questions à google d’au moins une dizaine de façon différentes.

Par exemple vous pouvez demander à google :

demander à google

  • Comment être sur google?
  • Comment faire remonter son site sur google?
  • Comment apparaître dans les premiers résultats Google?
  •  Comment référencer votre site internet dans les premiers résultats Google?
  • Comment Gagner des positions dans les moteurs de recherche?
  • Comment référencer son site sur Google ?

Ici, c’est encore facile car avec ces questions les internautes semblent tous vouloir le même objectif final : être bien placé dans Google. On peut donc supposer qu’en créant un tutoriel de referencement google pour bien positionner son site web, cela devrait être un contenu qui devrait bien marcher.

Mais il existe plein de questions invisibles, ou de problématiques qui pourraient enrichir votre article et votre site (et donc capter des visiteurs supplémentaires) que l’internaute ne sait pas formuler directement. Je vous en donne une très simple :

Si vous ne dites pas à l’internaute, qu’avoir un site web hébergé en France est préférable qu’un site à l’étranger pour son référencement, il ne le saura jamais, et n’aura jamais l’idée de le demander.

Quand on regarde les volumes de recherches avec des outils comme l’outil de planification des mots clés de google, on se rend vite compte que l’internaute est assez fainéant dans ses recherches.

Il existe par exemple des expressions clés qui n’ont simplement pas de volume de recherche. Car ce ne sont pas des concepts ou idées répandus.

google adword volume de recherche

Il faut donc que vous travaillez sur les concepts les plus connus et les plus recherchés et chercher à se placer dessus pour mâcher au maximum le travail à l’internaute pour qu’il ai l’impression d’avoir trouvé le meilleur site du monde car il va répondre à des questions qu’il ne s’était même pas posées lui-même.

idées à mettre sur sa page

Quand vous allez créer une page pilier/ou de référence, votre idée directrice doit être celle-çi :

Donner une immense valeur à un internaute, sans même qu’il ne s’en rende compte.

Il existe des opportunités dans tous les domaines et presque tous les sujets :

Il y a énormément de contenus poubelles sur le web. Les contenus poubelles sont des articles, ou des pages que les gens font uniquement pour référencer un site internet sur un terme de recherche précis parce qu’ils voient qu’il a un certain volume de trafic dans google adwords mais qui n’apportent rien à l’internaute.

Voici un exemple d’un contenu poubelle classé en 4ème position sur google :

position sur google

On ne peut pas dire que ça soit un mauvais article pas vrai? Ni un mauvais classement d’ailleurs. Il y a du contenu, des conseils qui peuvent être utiles, mais cet article ne va pas changer ma vie car il y a pas mal de banalités dans cet article. Ils apportent des connaissances qui ne sont en rien utilisables. Et il ne va pas vraiment m’aider à atteindre cet objectif que j’avais tapé dans google.

Je précise que je n’ai rien contre ce site, et que j’ai moi-même écrit beaucoup de contenus poubelles de ce type et que j’en écris encore (tous les sites en ont parce qu’ils n’ont pas compris les intentions des internautes, ni la valeur qu’ils pouvaient leurs apporter en plus).

mauvais contenu

Mais ce que je veux vous faire comprendre ici, c’est que ce genre d’article ne peut pas aider à référencer son site. Car sur la durée, il sera toujours battu par les sites qui vont passer plus de temps à créer des pages plus complètes.et apporter quelque chose de valeur à l’internaute. Les connaissances théoriques seront toujours battues par les choses que l’on peut appliquer concrètement.

Donc si vous avez des pages qui n’attirent pas de trafic, qui ont un contenu poubelle, n’hésitez pas à les refaire si vous êtes certain que la requête sur laquelle vous les avez placées est susceptible d’attirer du trafic. Ou récupérez le texte de votre vieil article pour le réintégrer dans d’autres articles plus tard, ou pourquoi pas le proposer en article invité à d’autres sites.

fusionner des contenus

Améliorer votre classement pour une page sur google dès que possible est très important car plus de 90% des clics se font sur le top 3 des résultats de recherche fournis par un moteur de recherche aux internautes. Personne ou presque ne va sur la deuxième page de google.

 

Comment plus ou moins savoir si un article est susceptible d’attirer des visiteurs en plus sur son site?

Mieux référencer son site web passe aussi par une stratégie de référencement naturel en adéquation avec une stratégie de contenu. Pour vous référencer dans les premiers résultats des requêtes des internautes, vous devez avoir un contenu différent des autres, un contenu original. Par exemple une page web qui va se démarquer textuellement et visuellement en plus de contenir beaucoup précieuses informations.

La première démarche que je vous invite à faire c’est de regarder ce qui marche déjà chez les autres (nombre de partage, commentaires sur youtube, réactions sur facebook, Buzzsumo,etc.) par rapport à votre requête cible. Quels sont les articles les plus populaires? Que contiennent les pages en tête de la SERP (la page principale de résultats de recherche) de Google.
?

intentions des internautes sur google

statistiques buzzsumo

Cela vous donnera déjà une première indication de ce qui fait cliquer et réagir les internautes sur ces résultats. L’idée étant de comprendre puis d‘imiter les contenus qui marchent déjà en les rendant moins chiants, plus accessible et plus complets (c’est par exemple la raison d’être de cet article sur la façon de référencer son site web sur google, il existe car les autres sont optimisés pour le référencement et bourrés de jargon pour les pros de la communication qu’un débutant en référencement ne comprendra pas).

Ensuite pour déterminer le potentiel d’un futur contenu (pour voir s’il est intéressant de le faire ou non), ce que je vous invite à faire c’est d’utiliser ma matrice de valeur d’un contenu.

matrice de valeur

Il peut aussi être intéressant de taper l’adresse des sites qui sont vos concurrents principaux dans des services comme yooda insight ou ubbersuggest qui sont des outils super intéressants pour voir de quelles requêtes vient le trafic d’un site (et donc d’en déduire les sujets qui peuvent intéresser les internautes sur google et générer du trafic sur un sujet proche).

yooda insight

 

J’ai une petite préférence pour ubbersuggest car il est plus complet et moins cher. Mais il est aussi plus lent à utiliser.

ubersuggestEn faisant ça sur une dizaine de vos concurrents, vous allez avoir un aperçu des sujets et concepts, qui dans votre domaine sont susceptibles d’attirer du trafic. Vous pourrez donc ensuite en parler dans vos articles de référence pour mieux accrocher le lecteur et répondre à ses attentes.

L’idée n’est absolument pas de copier toutes les pages de vos concurrents pour essayer de récupérer un peu de leur trafic, car comme vous pouvez le voir sur ces images, les sites reçoivent souvent du trafic sur des termes de recherche, où il ne sera pas intéressant pour vous de faire une page. Sur l’image au-dessus, ou celle en dessous par exemple je ne trouve pas que faire des pages sur : « moteur de recherche » ou « spécialiste seo » soit particulièrement intéressant car le sujet ne m’intéresse pas, je n’ai rien à dire dessus qui puisse apporter de la valeur supplémentaire à un internaute. En revanche, je serais tout à fait capable d’écrire un article pour concurrencer un site sur la : « rédaction seo » car le sujet m’intéresse et intéresse aussi mon audience.

résultats ubbersuggest

Ce que je vous recommande au final c’est d’écrire les meilleurs articles possibles en vérifiant qu’il y a un intérêt pour un sujet (avec buzzumo, youtube, ubbersugest, google adwords et les autres outils à votre disposition) sans trop vous soucier de si vous pouvez être premier ou non sur un terme de recherche. Car quoi qu’il arrive votre but sera de devenir la référence sur un sujet. Donc faites simplement du bon travail pour répondre le mieux possible à une requête sans tenir compte de la concurrence, car si vous faites le meilleur contenu possible sur un sujet, vous dépasserez forcement les autres avec le temps, et un peu de travail de promotion de votre contenu…

4. Promouvoir ses contenus piliers :

Pour un site, le plus gros facteur pour améliorer son référencement naturel c’est d’obtenir des liens entrants depuis des sites de qualité. C’est à dire que quand un site auquel google fait confiance sur un sujet va faire un lien vers vous (ce qu’on appelle un backlink), cela va rendre une page que vous avez créée plus pertinente aux yeux de Google.

Voici par exemple les sources des liens obtenus par un des sites qui sera concurrent du guide que vous êtes en train de lire pour la première position :

exemple de liens externes

On peut dire que cette page à de très bon liens, car ils proviennent de sites qui ont ce qu’on appelle une forte autorité (aussi appelé DA pour domain authority) :

autorité d'un nom de domaine

Ce ne sont pas des petits sites dans le monde du digital : journaldunet, siècledigital, oncrawl sont des sources d’informations très qualitatives (d’ailleurs si ces messieurs voulaient bien me faire des liens aussi? haha).  Et le rôle des backlinks est de faire comprendre à google que des acteurs important de votre secteur (dans votre thématique) ou des sites important (les sites médias par exemple) parlent de vous et vous recommandent (un lien agissant comme un vote en votre faveur), et que donc lui aussi devrait commencer à faire attention à vous.

C’est pour ça qu’après la création de pages et de contenus de qualités. Pour populariser une page web, il faut générer des backlinks de qualités vers elle. Il est d’ailleurs préférable de privilégier la qualité à la quantité.

Obtenir des liens de qualité peut être frustrant, et un travail de très longue haleine. Ce que je vous invite donc à faire pour être sûr d’avoir un retour sur le temps investi c’est de contacter les grands de votre thématique par mail, en leur envoyant un lien de votre article en leur demander s’ils peuvent vous donner leur avis.

demander un backlink

L’important étant qu’ils voient la qualité de votre travail et sachent que vous existez. Pas forcément de faire un échange de liens avec eux ou d’obtenir un lien retour de leur part. C’est une technique que vous pourrez utiliser pour nouer un premier contact et donc un début de relation en étant moins bourrin que : « voici mon article, mettez-moi un lien sur votre site. »

Suite à ces échanges entre vous, le propriétaire du site que vous visez pourra vous :

  • Vous demander d’écrire des articles invités pour lui (on appelle aussi cela le Guest-blogging) en échange d’un lien sur son site qu’il vous donnera.
  • Échanger un lien avec vous (je te mets un lien là et tu m’en mets un là).
  • Faire un partenariat avec vous.
  • Vous demander de l’argent pour placer un lien (certains propriétaires de sites vendent des liens).
  • Vous dire non (eh oui certains ne verront pas la valeur supplémentaire que vous pouvez leur apporter, ni de bénéfice à vous aider).
  • Ne pas vous répondre du tout (cela arrive aussi souvent).

Dans tous les cas, et qu’importe les résultats de vos stratégies de backlinks (aussi appelé netlinking) respectez ceux qui ne vous respectent pas encore en tant que site. Tout le monde ne vous dira pas non et le moindre lien thématisé ou de qualité vous aidera à gagner des places dans google. Car en fait la plupart des sites du web, même les mieux classés ne font pas forcément un gros travail pour obtenir des liens vers leurs articles. Voici un exemple du 3ème sur le terme « référencer son site » :

backlinks d'un site

Ce qui lui permet d’atteindre sa 3ème position, ce sont 2 liens important (50 et 40DA) puis ensuite 4 liens de sites d’autorité normale. Ce qu’avec un peu de travail vous pourrez vous aussi obtenir sans soucis.

Ne vous mettez donc pas la pression pour être premier tout de suite, essayez d’obtenir des liens vers vos pages dans la durée. Réussir son référencement naturel demande beaucoup de patience.

Et en matière de référencement naturel, il y a aussi une autre donnée à prendre en compte, c’est le concept « d’autorité d’une page » sur un sujet. Car si un site dispose d’une autorité globale (c’est l’autorité du domaine), toutes les pages de ce site en question ont elles aussi leur propre autorité sur un sujet (autrement dit une forme de puissance sur un sujet) :

autorité d'une page

Ici par exemple la puissance des pages qui font le lien vers la page référencée sont assez faibles (ce sont peut-être des articles invités publiés sur des sites et qui n’ont jamais bien été placés dans google (et qui n’ont donc pas d’autorité), Il est probable que ce ne sont pas des articles piliers sur un sujet. Vous pouvez tester gratuitement l’autorité d’un domaine et d’une page ici.

A titre de comparaison l’un de mes articles top 5 sur google possède ces métriques :

exemple test autorité d'une page

L’autorité de ma page surpasse donc celle de mon nom de domaine, ce qui est assez rare car c’est souvent l’inverse. Conclusion? Si je vous mets un lien dans cet article vers une de vos pages sur le même sujet (ou un sujet proche) il sera top pour vous, même si l’autorité de mon nom de domaine n’est pas à tomber par terre. Et, il existe plein de sites avec moins d’autorité que les tops site qui ont ce genre de pages aussi.

Promouvoir, communiquer, et obtenir des backlinks sur une base régulière pour ses gros articles (ceux dont vous voulez qu’ils deviennent les fers de lance de votre site) est un travail que la plupart des créateurs de pages ne font pas, ils publient leur articles et après commencent à prier pour être bien classé. Vous aurez donc forcément un avantage en pratiquant cette activité comme une routine, comme vous pouvez le faire en lisant vos mails, ça tombe bien ça se passera souvent par email!

 

Montrer à google que l’une de vos pages suscite l’intérêt :

D’ailleurs il y aussi quatre petites choses simples à faire pour envoyer des signaux de confiance positifs à google concernant la légitimité d’une page, que là aussi la plupart des gens ne font pas…

 

1. Augmenter le nombre de partages sur les réseaux sociaux (ils communiquent qu’il y a de l’intérêt pour un article) :

partages sociaux et référencement

2. Avoir des commentaires sur votre pages (ils vont rajouter du contenu textuel qui intéresse les internautes comme des questions auxquelles vous n’auriez pas pensées).

commentaire utile

Dans le web d’aujourd’hui, on a tendance à négliger les commentaires, ils sont pourtant de puissant indicateurs de la popularité d’un article, et de ce qui peut lui manquer. Et vos réponses aux questions et provocations éventuelles dans les commentaires serviront aussi à ajouter des informations complémentaires pour ancrer encore plus votre article comme une source d’informations de référence :

réponses commentaires

 

3. Inclure des liens sortant logiques vers des sources de confiance (c’est quelque chose que google semble adorer). Cela consiste simplement à mettre des liens dans vos articles vers des pages de référence dans vos articles.

lien vers source d'autorité

Quand l’on sait que google utilise un système de pagerank pour définir la popularité d’une page ou d’un site en entier (en lui donnant une note de 1 à 10 en fonction du nombre et de la qualité des liens qui pointent vers eux). Il peut être tentant de se dire :

Si je fais des liens vers d’autres sites depuis une page, ma page va perdre de l’autorité et du jus de référencement.

Et ça ne serait pas un raisonnement faux. Mais ça serait oublier l’autre composante majeure du référencement google. Qui est la suivante :

Google a besoin d’être sûr que votre page répond à la requête qu’un internaute tape pendant une recherche sur Google.

Et, quelle meilleure garantie de répondre à une question qu’un article qui cite des articles qui sont déjà des références pour google dans un domaine? N’hésitez donc pas à faire beaucoup de liens hypertextes en dofollow (des liens externes normaux) vers des articles de référence autour de votre sujet.

Bien sûr ne soyez pas bête non plus, c’est à dire que si vous écrivez un article sur : « comment référencer son site dans google », vous n’allez pas faire un lien vers un article qui parle de « comment bien referencer son site sur google » car c’est exactement le même sujet et cela porterait préjudice à votre propre position.

En revanche, rien ne vous empêche dans votre superbe page de faire des liens vers des pages de références qui ont pour sujet la façon de :

  • D’être visible sur internet.
  • D’augmenter les conversions sur un site et avoir un meilleur taux de conversion sur ses articles.
  • Faire des redirections 301 si l’une de vos pages change de nom.
  • D’optimiser un site pour le référencement

Du moment que ce sont des pages avec des sujets liés, ou proches de votre requête sans qu’ils aient le même mot-clé ou expression clé principale, c’est bon vous pouvez faire un lien vers eux.

Vous pouvez aussi faire ça à la sauce Wikipédia, c’est à dire en mettant des liens de ressources externes à la fin d’un article :

sites de références

 

Pour rendre une page plus légitime aux yeux de google, il existe encore 2 petites choses qui peuvent vous aider :

4. Faites des liens internes vers d’autres pages de votre site. Les liens internes sont des liens qui ne s’ouvrent pas dans une nouvelle fenêtre.

exemple de lien interne

Mais leur principale utilité est qu’ils peuvent donner « du poids » à d’autres pages, autrement dit de la légitimité à l’une de vos autres pages. Par exemple, si j’ai une dizaine d’articles qui parlent de sujets autour du fonctionnement de google, il est probable que la plupart d’entre eux vont parler de référencement naturel.

Je vais donc pouvoir sur mes autres articles, faire des liens internes vers mon article principal et lui donner une certaine légitimité auprès de google. Car plus une page de site à de lien internes vers elle, plus google considère que c’est une page importante de votre site. Le fait de faire plein de liens internes vers elle va donc transmettre une partie de l’autorité de vos moyennes ou petites pages vers la grande.

maillage interne

L’inverse peut aussi être fait dans votre stratégie de maillage interne, puisque si vous faites des liens internes vers vos petites pages sur l’une de vos très grosses pages, les petites pages vont gagner du poids, et donc des places dans google.

maillage interne v2

D’une manière générale, je vous conseillerais de faire vos liens internes de manière naturelle comme vous pouvez le faire pour les ressources vers lesquelles vous allez envoyer. Vous avez envie de faire un lien? Cela semble logique dans l’enchaînement de votre contenu? Faites-un lien vers une de vos pages tout simplement!

Ce n’est que mon avis. Mais si vous commencez à vouloir optimiser le référencement au niveau des liens contenus dans vos articles vous ne faites plus des sites pour être utile à l’internaute, mais pour plaire à google ou distribuer ce qu’on appelle « le jus de référencement ». Et ce n’est pas ce qu’attend l’internaute, ni google, les deux attendent simplement le meilleur contenu sur votre sujet du web.

Ceci nous amène à la deuxième petite chose très importante qui peut vous aider à améliorer votre référencement…

 

5. Utiliser des ancres variés pour y faire vos liens.

Alors déjà c’est quoi une ancre?

Une ancre c’est simplement le nom que vous allez donner à un lien hypertexte.

une ancre de lien

Elle est importante car si vous appelez votre lien « comment faire référencer son site » google va associer la page vers laquelle le lien envoi à cette requête. Sur l’exemple ci-dessus google supposerait par exemple que vous redirigez l’internaute vers une page qui parle du sujet : « ceci est une ancre ». Dans l’idée il va donc falloir faire en sorte que les ancres que l’on fait vers votre page soient très proche du mot clé (autrement dit de la recherche) sur laquelle vous voulez devenir 1er sur google.

exemple d'ancre d'un site

Mais pour ne pas que google se rende compte que vous essayez de le gruger et que cela paraisse plus naturel, dans le référencement nous avons coutume de faire ce qu’on appelle « des ancres variées » aussi bien pour les backlinks que nous faisons sur d’autres sites que pour les liens internes dans notre site.

Pour ça on conseille en général d’utiliser des requêtes proches du terme principal en guise de mot clés secondaires, un outil comme keywordtool peut vous donner des idées :

idées mots clés keywordtool

Cela vous permet aussi de vous positionner sur ces mots clés secondaires et de potentiellement gagner en visibilité sur les moteurs de recherches. Puisque quelqu’un cherchant à accomplir un objectif préçis tape aussi des requêtes secondaires sur google autour de votre sujet.

Vous pouvez utiliser ubbersuggest pour ça encore une fois en regardant quels sont les mots clés associés aux visites d’une page de vos concurrents. Vous voilà avec 10 idées d’ancres, de quoi varier le tout facilement tout en vos positionnant sur plusieurs recherches à la fois.

idées mots clés pour ancres de lien

 

Vous pouvez aussi trouver des idées d’ancres dans les recherches associées au bas des recherches google :

recherches associés google

Mixez tout ça, ne fait pas de liens sur des ancres trop longues ou qui ressemblent à des mots-clés pour rester dans le whitehat seo (en opposition au blackhat qui est le terme des techniques de triches abusives), et vous n’aurez jamais aucun problème avec google et votre référencement. Chacun de ces mots clés sera aussi comme une nouvelle route ouverte depuis google vers votre page puisque chaque lien de qualité fait sur une expression différente vous fera gagner des places sur google sur la requête en question (celle qui est nommée dans l’ancre).

Il n’y a aucune mauvaise ancre pour faire un lien vers votre site, mais évitez toutefois autant que possible les ancres qui n’ont aucune relation avec votre page de destination du type « cliquez ici », « c’est là », en revanche à partir du moment ou les mots clés présents dans l’ancre ont un rapport avec le contenu de votre page c’est bon pour vous. Simplement variez-les de manière à ce que si quelqu’un vérifie manuellement, ces liens semblent avoir été fait spontanément par les propriétaires des sites avec qui vous avez « négocié » un lien. Car même si tout le monde le fait de manière officieuse, l’échange de liens est normalement une pratique interdite par les guidelines de google (les règles de google).

Allez, il est maintenant temps de passer à la dernière partie de ce guide sur la façon de référencer son site, mais surtout ses pages comme vous devez l’avoir compris maintenant…

5. Faire la différence visuellement dans les moteurs de recherche

Pour améliorer sa visibilité dans les résultats de recherches sur Google et rendre visible votre site, il existe d’autres façons d’attirer du trafic vers votre site, et donc d’être visible sur google sans passer par les techniques de référencement classique. En voici quelques-unes…

  • Référencer ses images dans google image (les images sont un aspect négligé du référencement d’un site, pourtant c’est super utile pour un blog et méga important pour une boutique e-commerce d’avoir des images en top positions dans google images).

images dans google images

Je ne suis pas spécialement un bon élève dans ce domaine, mais en mettant des images dans vos articles vous devez donc faire attention à avoir de belle images, avec du texte dessus pour attirer l’attention depuis google images (comme sur mon image), renseigner l’attribut alt des images (il fait office de mot clé de votre image), et le nom de votre fichier doit aussi correspondre au mot clé pour lequel vous voulez être visible dans google image.

Ensuite comment référencer une image sur google? Il n’y a rien à faire, c’est la popularité de votre page qui fera monter une image dans le classement de google images. D’autres sites peuvent aussi utiliser votre image avec votre lien direct vers l’image pour accentuer ce phénomène. En général vous n’aurez pas besoin de faire ce travail supplémentaire car google images est encore un domaine où il y a peu de concurrence, hormis sur les images très commerciales susceptibles de déclencher des achats.

 

  • Inscrire son business sur google map (si vous voulez être sur internet parce que vous êtes un business, il peut être plus intéressant de vous créer une fiche google my business pour attirer des clients potentiels plutôt qu’un site ou un blog)

 

C’est quoi le référencement local avec google my business?

Depuis quelques années, il est possible d’obtenir un référencement local facilement grâce à Google My Business qui permet de créer une fiche d’établissement visible sur Google Map et dans les moteurs de recherche.

Cela signifie que grâce au système de géolocalisation d’un téléphone ou d’un ordinateur, si vous vous faites une recherche locale pour trouver un restaurant par exemple, les restaurants les plus proches de vous vont ressortir dans les recherches locales sur Google.

Avoir sa fiche sur Google My Business en tant qu’entreprise est donc très facile à mettre en place, et vous rend rapidement visible pour les clients potentiels proches de chez vous. Le référencement géographique est ce que je conseille à tous les business qui n’ont pas de visées internationale, et qui veulent être présent sur google sans s’embêter avec la création d’un site.

  • Configurer les résultats enrichis de google (il en existe plusieurs types : avis, recettes, organisations, réponses, faq, cours, musique, un prix de produit,  etc.).Vous pouvez les configurer en modifiant le code de vos pages, ou en utilisant un plugin pour wordpress, on les appelle aussi des données structurés). Cette page explique très bien ce qu’il sont et comment les utiliser.

résultats enrichis de google

Il faut savoir que les résultats enrichis (aussi appelé google rich snippets) n’apparaissent pas tous le temps, et que certains comme les réponses à une question ne sont pas « pré-renseignables » (comme les réponses aux questions qui apparaissent en position 0), mais choisis par google directement. Comme vous pouvez le voir avec la dernière ou je pose une question pour le fun à google et où il ressort un article invité de mes débuts sur le web.

google shopping

 

Quelle est la différence entre le référencement naturel et le référencement payant?
Le référencement naturel c’est le référencement classique, c’est à dire que google parcours les sites du monde entier, copie les sites dans sa base de données, puis leurs donnent un classement en fonction de ses propres critères de référencement et de pertinence par rapport à une requête tapée par un internaute.

Le référencement payant est une approche opposée mais qui peut être complémentaire aux résultats naturels (aussi appelés ‘’organiques’’). Pour faire du référencement payant, il suffit de se rendre sur Google Adwords, puis de lancer une campagne de référencement, vous pourrez alors « tricher » et afficher des annonces en tête des résultats de recherche en échange d’un certain coût par clic (cpc) ou d’affichage pour milles vues(cpm), que l’on parle de produits, de pages d’un site ou de votre business, pour toutes ces choses il est possible de payer google pour être bien classé. Quand le référencement est payant en dehors de google shopping, il est affiché comme « annonce », ou le signe de localisation est de couleur verte sur google map.

annonce google adword

 

 

Les outils et logiciels pour référencer son site

Pour aller plus vite dans le référencement de son site, il existe des outils d’aide au référencement de son site, certains sont fournis par les moteurs de recherches eux même, par exemple :

Google fournit : la Google search console (autrefois appelé les Google Webmasters Tools)

Les outils de google permettent de vérifier les performances de son site dans les recherches google :

performances google search console

Et vous pouvez utiliser la google search console pour indiquer diverses choses comme l’emplacement du sitemap sur votre site :

enregistrer l'url d'un sitemap

Il s’agit en fait d’un fichier généré automatiquement par votre serveur (ou un plugin comme ci-dessous) qui répertorie toutes les adresses des pages de votre site, cela permet à google d’explorer plus facilement votre site et d’être informé des nouvelles pages publiées :

exemple de sitemap

 

Google vous donne aussi la possibilité d’utiliser les outils de Google Analytics qui vous permettront d’obtenir des statistiques très intéressantes concernant votre site comme : le trafic global du site, les pages les plus visitées du site, le taux de rebond (le temps passé sur une page), la durée d’une session (le temps total passé sur le site). Je ne l’utilise pas moi-même, car je ne regarde pas trop les stats, et ceux de la google search console me suffisent, je vous mets donc simplement un screenshot trouvé au hasard à des fins d’illustration.

google analytic stats

 

Ces outils de référencement sont gratuits et fournissent une analyse de site web et une solution de mesure d’audience efficace pour mesurer l’engagement sur vos pages, leurs positions dans les moteurs de recherches et leur taux de clics par impressions (affichages dans google suite à une recherche).

Sachez que Bing fournit un système équivalent avec les bing webmaster tools.

 

Il n’y a pas besoin d’acheter des logiciels seo pour faire son référencement

En principe apprendre le seo (le référencement naturel) et l’appliquer de manière consciencieuse sera suffisant pour faire évoluer votre site, vous n’avez pas besoin de logiciels seo cher et complexes pour référencer un site internet.

En revanche, si vous êtes blogueur sur wordpress je vous recommande vivement d’utiliser un plugin de référencement comme rankmath, même s’il n’est pas absolument nécessaire, il facilite grandement la vie, et il a en plus l’avantage d’être gratuit. Il aide à référencer son blog et avoir un blog bien référencé sur google en vous rappelant les bonnes pratiques élémentaires du référencement de site web.

Et si vous n’utilisez pas wordpress comme système de cms, cherchez des plugins ou modules de référencement sur celui que vous utilisez, ou dans les options qui vous sont proposées et je suis sûr que vous trouverez les mêmes options que sur un plugin de référencement.

Mais je le répète encore, si vous suivez les recommandations de ce guide, vous n’aurez besoin ni de logiciel, ni de plugins pour faire votre référencement.

 

Les pièges et erreurs classiques dans le référencement de son site :

Faire plein de mauvais contenus juste pour espérer avoir du trafic

Depuis que les webmasters ont découvert les outils d’analyses de mots clés sur un site c’est devenu une nouvelle mode et si ça a pu marcher au début du web où il y avait encore peu de contenu, maintenant les internautes cherchent des contenus de qualité qui peuvent réellement répondre à leurs questions. Pas des contenus poubelles qui sont là juste pour attirer des clics mais vides (il y a des milliers de contenus comme ça sur le web et c’est frustrant). Ne faites pas ça chez vous!

Créer du contenu dupliqué

C’est une pratique qui consiste à copier-coller un article en partie ou en intégralité, ce qui empêche les moteurs de recherche de choisir la page la plus pertinente et afin de préserver l’expérience utilisateur, le moteur de recherche ne fera souvent apparaître que la page originale dans ses résultats (ce qui est tout à fait légitime).

Spammer des blogs, forums ou sites avec le lien de votre site

Vous n’imaginez pas le nombre de commentaires de ce type que je reçois chaque jour de personnes qui essayent de surfer sur la popularité de l’un de mes gros articles pour vendre diverses méthodes liées à mes contenus. N’espérez pas obtenir de liens de cette façon de ma part si vous n’apportez rien au contenu original, faute de quoi, ce n’est qu’une insulte à mon travail, et il n’y a aucune chance que je valide le commentaire en laissant le lien à l’intérieur.

Au passage, si vous l’ignorez, tous les liens d’un blog sont nativement en rel= »nofollow », autrement dit ils ont très peu, voire pas du tout de poids en référencement.

 

Acheter des liens sur des sites de freelancers

Parmi les mauvaises idées qui peuvent sembler bonnes, il y a celle d’acheter beaucoup de liens sur des sites qui vous vendent des milliers de backlinks pour 5€ ou plus.

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles ce n’est pas une bonne idée :

  • Premièrement c’est interdit dans les règles de google, puisque ce faisant vous tentez de manipuler ses algorithmes et de créer une popularité artificielle pour vos pages.
  • Deuxièmement, certains freelanceurs n’hésite carrément pas à tenter de vous arnaquer selon mon expérience sur les plateformes qui offrent ce genre de service. Ils vous vendent par exemple des liens en nofollow créés via des systèmes de référencement automatique, en sachant très bien que leur action n’aura aucun effet sur votre référencement mais en promettant le contraire.

Il arrive aussi que vous tombiez sur des personnes honnêtes et qui vous généreront quelques liens de qualité, mais sur des contenus de faible qualité ou dans d’autres langues (forcement écrire des contenus de bonne qualité prend du temps) . En résumé, n’achetez pas de liens, soit c’est trop cher, soit c’est mis dans des contenus dégueulasses, soit c’est de l’arnaque.

Vous pouvez aussi acheter des liens sponsorisés sur certains sites qui le proposent, mais les tarifs sont souvent irréalistes pour la valeur réelle apportée, alors à moins de vouloir aller très vite dans son référencement et d’avoir un budget important à dépenser pour ça, je les déconseille aussi.

 

Vous pouvez pénaliser votre site, si vous tentez de tricher

Avec ces mauvaises pratiques issues du blackhat (les méthodes de triche en référencement naturel), vous risquez de pénaliser votre site.

Il est fréquemment arrivé dans l’histoire du référencement que des sites reçoivent des pénalités manuelles (c’est à dire qu’un employé de Google par exemple repère une tentative de triche et déclasse votre site de son moteur de recherche) en plus des pénalités dites algorithmiques comme celles apportés par les mises à jours de son moteur, dont la plus connue est celle de Google pingouin qui à impacté 12% du web mondial.

Pour en savoir plus sur les différents algorithmes de google (Google Pingouin, Google Panda, Google Opossum, Google Pigeon, Google Colibri, Google bert) et les types de pénalités automatiques, je vous renvois vers cette ressource fantastique et régulièrement mise à jour : https://fr.myposeo.com/les-algorithmes-de-google/

 

Les mythes et peurs du référencement :

Comme dans tous les milieux, il existe dans la communauté du référencement seo des mythes ou des idées qui peuvent vous bloquer quand il s’agit de faire du référencement.

1. Si j’accélère mon site web cela va améliorer le positionnement de mes articles

L’un des derniers mythes du référencement à la mode est que la vitesse d’un site aidera à être bien référencé. Il existe à ma connaissance aucune preuve de ça. La vitesse n’est pas aujourd’hui un facteur de classement essentiel d’une page, en revanche il peut affecter le taux de rebond (le temps qu’un internaute va rester sur votre page après être arrivé dessus depuis google) qui lui va affecter votre classement.

Comme je l’explique dans cette mini-formation, l’une des choses essentielles que vous pouvez faire pour améliorer la vitesse d’un site (ou d’un blog) est d’améliorer la vitesse de chargement de ses images :

C’est en revanche différent sur mobile où les sites utilisant la technologie amp et les sites rapides sont mis en avant par google dans ses résultats de recherches mobiles :

amp google

Mais personnellement, je déteste la technologie amp à un tel point que je ne l’utilise pas. Je ne l’utilise pas parce qu’elle laisse très peu de place au javascript qui est un peu l’essence du web moderne. Et l’on peut ajouter à ça que google va créer une copie de votre page pour la proposer plus rapidement à l’internaute, donc elle vous déposséder un peu de votre contenu aussi (il faudra que l’internaute clique sur un bandeau d’information en haut de la page pour se rendre sur la page originale). Le seul avantage de la technologie amp c’est le petit éclair. Mais si ça peut être utile pour un site de news, pour un bloggeur classique, ça a peu d’intérêt.

De plus, si vous suivez ce que j’explique dans la vidéo juste au-dessus pour accélérer un peu votre site, vous serez largement au-dessus de la moyenne des sites du monde entier en terme de vitesse. Vous n’aurez donc pas de problème avec ça. Selon des tests d’autres personnes de part mon expérience personnelle avec les sites de mes amis, ma conclusion est que la vitesse est vraiment un facteur mineur dans le référencement d’un site.

D’ailleurs sans utiliser la technologie amp, je suis mieux classé sur google mobile que sur google bureau avec la recherche/requête ci-dessous :

classement google mobile

Donc non, il n’est pas nécessaire de passer jours et nuits sur le problème de la vitesse de son site pour bien positionner un site. Bien évidemment, on se comprend, faites tout de même en sorte que votre site ne mette pas plus de 5 secondes à se charger sur vos pages les plus lourdes, ce n’est pas un chiffre de référence, mais vous m’avez compris, l’idée est toujours de faciliter le confort d’utilisation de votre site par l’internaute.

Voilà nous avons vu la majorité des choses à savoir pour référencer son site, et la majorité des choses est applicable par n’importe qui.

2 réponses

  1. Un article ultra complet sur le référencement avec des vidéos de qualité. Félicitations pour le travail accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *