12 astuces pour apprendre une langue rapidement et gratuitement

apprendre une langue

A l’origine de ce guide, j’avais créé un énorme guide sur les différents techniques pour progresser rapidement et apprendre une langue rapidement. Et puis je me suis rendu compte qu’il y avait dans les techniques communes pour apprendre une langue beaucoup de superflus.

Pour apprendre une langue rapidement, il suffit en fait de quelques éléments comme :

  • Ne pas avoir peur de faire des erreurs.
  • Comprendre que l’objectif de l’apprentissage d’une langue n’est pas de la parler parfaitement comme si c’était votre langue maternelle mais de pouvoir être compris.
  • Et enfin de ne pas essayer de griller les étapes (aucun élève ne passe du niveau débutant à maître en 2 jours dans aucun domaine, et bien sûr, pas avec une nouvelle langue, même si c’est possible en quelque mois).

Une fois que l’on a compris ces 3 clés d’apprentissage des langues, il ne reste plus qu’à consacrer quelques minutes par jour à l’apprentissage d’une langue, et avec de la persévérance vous pourrez apprendre une langue rapidement et gratuitement avec toutes les ressources disponibles sur internet.

apprendre une langue rapidement et efficacement

Par quoi commencer pour apprendre une langue rapidement?

Excellente question! Pour apprendre une langue rapidement (ou même apprendre plusieurs langues et devenir polyglotte). La première chose à faire est d’assimiler du vocabulaire. On peut être compris par n’importe qui en associant des mots, et ça, même si on n’a pas une grammaire parfaite, par contre si on ne connait pas les mots, alors on ne pourra pas s’exprimer et alors aucune chance d’être compris par un natif et ça peu importe notre niveau de langue. Acquérir du vocabulaire est donc la première clé d’apprentissage.

 

Clé N°1 : Acquérir du vocabulaire récurrent

Voici des exercices de vocabulaire que je vous conseille pour apprendre une langue rapidement.

apprendre le vocabulaire

Niveau facile :

  • Apprendre les 100 ou 1000 mots les plus utilisés d’une langue (si vous tapez ça sur google vous trouverez facilement des listes de noms, verbes, adjectifs).
  • Apprendre les formules d’interrogations empiriques d’une langue : « Quoi, Qui, Où, Quand, Comment, Combien, Pourquoi » (cette partie est très facile).
  • Donnez-vous comme exercice de décrire des photos trouvées sur un site d’images sans droits d’auteur comme unsplash ou pixabay. Ecrivez ensuite une description de ce que vous voyez (cela vous permet de rencontrer des difficultés et d’apprendre du vocabulaire que vous auriez utilisé vous-même). Bien sûr, gardez un dictionnaire ou le traducteur google a côté de vous en faisant cet exercice pour les mots que vous ne connaissez pas encore. Et si vous oubliez un mot entre deux photos ce n’est pas grave, l’idée n’est pas de les retenir par cœur ou d’obtenir une mémorisation parfaite du vocabulaire, mais d’être confronté aux mots que vous ne connaissez pas encore pour vous exprimer. Profitez aussi de l’outil « son » de google traduction pour écouter comment sonnent ces mots.
  • Lire des livres sur l’histoire et la culture des pays qui parlent la langue que vous étudiez (connaître la langue c’est aussi s’imprégner de l’histoire, et des coutumes des pays où l’on parle ces langues) .
  • Utiliser google traduction, puis enregistrer le son des mots que vous relierez ensuite à une image via un logiciel de montage par exemple. De cette manière vous pourrez ensuite réaliser un montage audio/images puis vous le passer en boucle en vidéo ou en mp3 jusqu’à ce que ces mots et ces sons rentrent dans votre tête.

Au passage, je ne conseille pas les outils de répétition espacée comme memrise en guise de méthode d’apprentissage du vocabulaire qui sont certes très bon, mais qui ne sont pas amusant, et s’amuser en apprenant, c’est important pour se perfectionner dans une langue sans avoir l’impression de suivre un cours de langue chiant (ce genre de cours en général ne fera jamais de vous des polyglottes car il ne sera pas vous transmettre la passion et la joie que cela peut être d’apprendre les langues étrangères).

Niveau intermédiaire :

Une fois que vous aurez acquis une petite base de vocabulaire comme point de départ de l’apprentissage d’une nouvelle langue, vous pourrez faire des choses plus fun comme :

  • Lire un livre ou des articles de blog dans la langue que vous apprenez (vous pouvez aussi lire avec un synthétiseur vocal pour assimiler les sons des mots).
  • Imaginer des sujets de conversation du quotidien qui pourraient arriver. Par exemple vous donnez un but à une conversation comme : « Expliquer quels sont vos rêves d’avenir. » et vous imaginez les dialogues que vous pourriez avoir avec une autre personne.
  • Apprendre les expressions communes utilisé dans la langue que vous apprenez et leurs équivalent français. Par exemple comment se dire il m’a posé un lapin en anglais? Ou presser comme un citron? J’utilise personnellement un petit carnet avec deux colonnes pour ça. Là encore l’idée n’est pas de tout retenir par cœur, mais d’y être exposé et de ressentir leur rythme pour les comprendre quand vous les entendrez prononcés dans la bouche de locuteurs natifs.

 

Clé N°2 : Comprendre ce que vous entendez

Il est dit que l’on commence à maîtriser une langue lorsque on est en mesure de comprendre les 1000 mots les plus fréquemment utilisés dans cette langue. Cela signifie que lorsque vous commencez à connaitre plusieurs centaines de mots à l’écrit et à l’oral vous pouvez essayer de :

  • Regarder des films, séries, vidéos youtube, talks shows, pubs, jt, des conférences teds. Ou alors d’écouter la radio en toile de fond, des podcasts, des chansons, ou toute autre forme de ressources ou l’on va parler de manière contextualisé. C’est le contexte qui compte pour que l’on puisse relier des sons à ce que l’on voit, ou ce que l’on entend et qu’ils fassent sens dans notre esprit dans des moments de type eureka!

Pour ma part je suis assez accro aux conférences ted car cela donne du pur dialogue dans son contexte, ainsi qu’une transcription (un mot savant pour dire sous-titres) avec les mots en surbrillance lorsqu’ils sont dits.

ted transcript

 

Clé N°3 : Mettre en pratique la langue que vous apprenez

Il est impossible de maîtriser une langue sans la pratiquer couramment. Le vocabulaire et les ressources audios peuvent vous aider à apprendre une langue rapidement, mais si vous n’essayez pas de parler une langue avec d’autres personnes, vous n’aurez pas de feedbacks (retours et corrections) sur vos erreurs de prononciations. Et même si vous comprendrez facilement ce que vous entendrez, on ne pourra pas dire que vous êtes bilingue, ni que vous pouvez parler couramment l’anglais ou une autre langue étrangère.

pratiquer une langue

Voici donc des exercices de prononciation que je vous conseille pour apprendre une langue rapidement seul ou avec d’autres personnes :

  • Trouver un partenaire de langue avec qui vous aurez des conversations régulières (vous pouvez en trouver en ligne, cela peut être un professeur particulier sur italki, ou vous pouvez vous faire bénévole dans un endroit où l’on parle déjà la langue que vous voulez apprendre, une fois que vous aurez une bonne base de vocabulaire grâce aux stratégies énoncées au début de cet article vous pouvez aussi partir à l’étranger pour un séjour linguistique ou une immersion linguistique pour parler la langue locale).
  • Ecrivez des articles de blogs ou des lettres dans la langue que vous apprenez (avec cette technique, vous apprendrez la grammaire, c’est à dire comment ordonner les mots que vous avez appris ensemble, pour cette tâche je vous conseille bien entendu de vous acheter un livre avec toutes les règles linguistiques de la langue que vous apprenez et de l’avoir à côté de vous). Si écrire un article complet vous-même est encore trop dur, prenez un article en français de n’importe quel site ou média, et traduisez-le en essayant d’avoir une bonne grammaire, conjugaison dans la langue que vous apprenez.
  • Enregistrez-vous et faites écouter vos enregistrements à des natifs pour qu’ils vous corrigent et vous expliquent ce qui ne va pas dans votre façon de parler (ce conseil est aussi valable pour ce que vous allez écrire).

En définitive, apprendre à bien parler plusieurs langues et apprendre les langues en général cela suppose d’en apprendre ses mots, la façon de les prononcer, et puis de la pratiquer régulièrement.

 

Clé supplémentaire :  Ouvrez un livre de règles linguistique de temps en temps

En français nous avons le Bescherelle qui nous a tous traumatisé pendant notre scolarité. Il en existe aussi dans d’autres langues pour vous servir de référence quand vous n’êtes pas sûr de la construction d’une phrase. Il est donc important de l’ouvrir régulièrement et d’apprendre la façon dont les mots de vocabulaire que vous connaissez s’organisent entre eux dans la première ou deuxième langue que vous apprenez. Ainsi que les règles spécifiques propres à la langue que vous apprenez. Elles ne sont pas toutes identiques à travers le monde.

bescherelle anglais

 

  • Et bien sur, vous pouvez aussi apprendre l’alphabet de la langue que vous apprenez. Vous trouverez ça facilement sur internet.

Voilà c’est tout! Appliquez de manière aléatoire toutes ces astuces en leur consacrant 30 à 40 minutes par jours (j’utilise pour ma part un sablier pour chronométrer le temps consacré à l’apprentissage d’une langue). Faites ça sur une base régulière et vous allez naturellement apprendre une langue rapidement.

J’ai aussi inclus dans cet article des astuces pour de l’apprentissage conscient et difficile (par exemple la grammaire), mais aussi de l’apprentissage inconscient et facile (par exemple : regarder un film). Mixer les deux façons d’apprendre est essentiel pour garder la motivation d’apprendre. Ainsi choisissez parmi les dizaines d’astuces d’apprentissages proposées celle qui vous motive le plus le jour de l’apprentissage. Apprendre une nouvelle langue ne doit jamais devenir une corvée pour vous mais au contraire un eptit moment de fun dans votre quotidien.

Si vous vous sentez innarêtable, faites de la grammaire, si vous vous sentez peu motivé, regardez un petit talkshow. Quoi que vous choisirez dans les astuces proposées, vous progresserez dans la langue que vous apprenez à chaque session d’apprentissage de 40 minutes, et c’est bien là l’essentiel.

 

Ne vous arrêtez pas à l’apprentissage d’une seule langue

Vous pouvez aussi si vous le souhaitez ne pas vous contenter d’un bilinguisme et apprendre de nouvelles langues fréquemment. Ou même sauter d’une langue à l’autre pour développer vos compétences linguistiques quand l’une de ces langues vivantes vous ennui (cela arrivera avec les petites difficultés).

Mais ce qui est sur c’est qu’en dépassant les limites de votre propre langage, vous allez améliorer votre expression orale, apprendre avec d’autres, découvrir de nouveaux mots, mieux mémoriser, apprendre à mieux apprendre et vous améliorer en tant que personne.

 

2 réponses

  1. Mary dit :

    Bon conseil, mais dans mon cas, j’ai besoin de motivation et d’être plus constant pour étudier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Exclusif : Obtenez mes conseils pour débuter sur le web
Tout ce que vous devez savoir mais que personne ne vous a jamais dit parce que ce n'était pas "vendeur".
*En vous inscrivant à cette lettre d'information vous recevrez mes mails de conseils pour débuter sur internet, allant de la création de contenus (articles, vidéos, mails, livres, produits physiques ou numériques) aux façons de populariser, vendre et monétiser ses contenus sur internet.
close-link
×