prendre de bonnes habitudes

Prendre de bonnes habitudes au quotidien

Aujourd’hui, je parcourais le web français et anglophone en lisant des articles sur comment prendre de bonnes habitudes , et là je suis tombé sur la tête honnêtement… J’ai vu des sites qui proposaient des listes de bonnes habitudes à n’en plus finir, j’ai vu des sites qui m’expliquaient le nombre de jours nécessaires pour prendre une bonne habitudeou installer une routine dans ma vie afin de créer une habitude.Je me suis dit que tout ça n’était pas vraiment utile.

C’est pourquoi il me semble nécessaire d’écrire cet article et vous expliquer ce qu’est une bonne habitude, ainsi quela différence entre une bonne et une mauvaise habitude de manière très simple ( enfin je vais essayer).

 

C’est quoi une habitude?

Aujourd’hui je vous propose de voir l’habitude et d’analyser les habitudes sous un angle totalement différent, voici ma définition d’une habitude :

Une habitude est une forme d’entrainement pour devenir un type particulier de personne.

bonnes habitudes

Prenons des exemples assez idiots pour expliquer cette définition :

  • Si je fume 1 cigarette, puis 1 paquet de cigarette ensuite par jour, je deviens un fumeur.
  • Si je mange 2 fois mes besoins caloriques par jours, je double mon poids, et devient en surpoids.
  • Si je mens au moins 1 fois par jour, je deviens un menteur.
  • Si je coupe des arbres tous les jours, je deviens bûcheront
  • Si je pars ne chasse aux ovnis, je deviens obsédé par les extraterrestres.
  • Si j’écoute Donald Trump tous les jours, je deviens partisan de Donald Trump.

Ces exemples peuvent vous sembler ridicules mais ils démontrent le pouvoir des habitudes et expliquent aussi l’influence que peut avoir notre environnement sur nous. Qu’une habitude soit bonne ou mauvaise, à chaque fois que vous la répétez, elle devient une sorte d’entrainement pour renforcer la façon dont cette habitude vous transforme et vous définit.

Le pouvoir des habitudes

Toutes nos habitudes sont des formes d’entraînements qui vont transformer notre identité et changer notre mode de vie. C’est à dire que quand vous allez adopter et répéter une action en particulier , cette habitude va faire de vous un certain type de personne, là encore, vous allez voir combien cette idée est évidente : qu’est-ce que je deviens si je joue de la musique 24h/24 pendant 1 an? Qu’est-ce que je deviens si je dépense la majorité de mon argent tous les mois? Qu’est-ce qui se passe si je ne me lave pas les dents pendant 1 an?  Qu’est-ce qui se passe si je ne fais pas suffisamment d’exercice? Qu’est-ce qui se passe si je regarde trop la télévision?

Toutes les habitudes sont des actions qui ont la particularité d’être répétables et qui vont changer notre vie, soit positivement, soit négativement. Si j’adopte des habitudes différentes je deviens une personne radicalement différente, c’est aussi simple que ça. Et bouleverser vos habitudes est d’ailleurs le plus cours chemin pour parvenir à un changement chez vous ( si c’est ce que vous désirez).

 

Qu’est-ce qui différencie une bonne habitude d’une mauvaise?

L’important pour comprendre si une habitude est bonne ou non pour nous est de définir le type de personne en quoi elle va nous transformer . C’est extrêmement simple par exemple si je vais au cinéma ou regarde fréquemment la tv, cette activité de visionnage va me transformer en « spectateur », on ne peut donc pas dire que devenir spectateur soit vraiment une activité qui va m’apporter beaucoup ni dans mon quotidien, ni en matière de statut dans la société.

type de personne

En contre-exemple, si demain je me lance dans la préparation de toutes sortes de plats en m’intéressant aux valeurs nutritionnelles, il y a des chances que je devienne un type de personnes qui fait attention à ce qu’elle mange et qu’à long terme cela ai un bon impact sur ma santé.

On peut souvent identifier si une habitude est bonne ou non en regardant l’objectif qui lui est associé. Reprenons l’exemple du fumeur ou des jeux vidéo (je n’ai rien contre eux, c’est juste un bon exemple), est-ce que quand on fume ou on joue au jeu vidéo, je le fais en pensant à un objectif à long terme, ou simplement pour me faire plaisir sur le moment?

bon ou mauvais

 

Chaque habitude renforce une partie de votre identité

Il est important de penser à nos habitudes au quotidien, car chaque action que nous faisons réaffirme et renfonce la nouvelle identité que nous sommes en train d’adopter . Par exemple, vous n’étiez pas fumeur au bout de la première cigarette, mais vous l’êtes surement devenu entre la 2ème et la 5ème, et les 1000 cigarettes suivantes ont fini par vous convaincre que vous étiez fumeur à vie et que vous ne pouviez plus arrêter maintenant. C’est cette répétition de la « réaffirmation » qui fait qu’il est extrêmement difficile de changer les mauvaises habitudes que l’on a acquises au fil du temps.

Voyez-vous maintenant comment les habitudes sont vicieuses ? Et pourquoi il est aussi difficile d’arrêter ces mauvaises habitudes? Ce n’est pas seulement parce que du fait de leur facilité elles vous apportent du plaisir immédiat, c’est aussi parce que vous les avez répété tellement de fois vos anciennes habitudes qu’elles ont fini par faire partie intégrante de votre identité.

seconde peau

Autrement dit si je vous demande d’arrêter une habitude qui vous nuit, c’est comme si je vous enlevais une partie de vous-même(car cela revient à modifier votre comportement). Et c’est encore plus difficile quand c’est une habitude que vous répétez une bonne partie de votre vie. Que l’on parle de manger, fumer, jouer, danser nue dans la rue ou d’autres choses.

Vous êtes un(e) drogué parce que vous avez l’habitude de vous droguer, et vous n’êtes dépendant de cette habitude que parce quand vous la répétez elle vous procure du plaisir immédiat.

Je dis vous, mais vous comprenez bien que je fais là une généralité pour vous aider à mieux comprendre les habitudes… Chaque fois que vous perpétuez une action,vous renforcez une identité liée à cette action, vous dites en quelque sorte « oui à … » :

  • Une piqûre = 1 vote pour l’héroïne.
  • Une longue marche = 1 vote pour la minceur.
  • Une émission regardé = 1 vote pour devenir spectateur.
  • Un coup de bzibzi = 1 vote pour devenir parent 🙂
  • Une blague graveleuse = 1 vote pour devenir un beauf (bon celle-ci est marrante et recherchée non?)

Chaque action que vous allez entreprendre au quotidien est comme un vote qui va favoriser ou défavoriser la personne que « vous êtes » Je dis « être » et pas « devenir » car nos habitudes se passent dans le présent, et ce sont elles qui vont nous conduire à réaliser notre objectif dans un futur proche ou lointain.

se maquiller
Cela vous est déjà arrivé de sortir sans maquillage? C’était dur mentalement pas vrai? Pourquoi? Cette habitude est devenue une partie essentielle de votre routine du matin, de votre comportement et de votre « bien-être » au quotidien.

 

 

Comment mettre en place de nouvelles habitudes dans sa vie?

La réponse simple est :

d’arrêter de faire ce que vous faisiez avant pour faire de nouvelles choses.

Quand nous voulons changer, nous avons tendance à définir un objectif précis, et trop regarder vers le résultat. On veut par exemple :

« Gagner X kg de muscles ou perdre x kg de gras »

Le problème avec cette approche, c’est que nous avons trop souvent tendance à faire de notre objectif notre source de motivation et notre stratégie principale pour améliorer notre vie ou atteindre le succès. Alors que les objectifs de valeurs sont quasiment toujours difficiles, ennuyeux et frustrants à atteindre. C’est pour ça qu’ils sont de valeur, tout le monde ne peut pas le faire. Il faudra parfois plusieurs semaines, mois, voir années à les atteindre.

Si vous voulez changer ou atteindre un objectif l’essentiel n’est donc pas de définir des objectifs , mais bien de définir les compétences clés nécessaires à sa réalisation ( ce sont elles qui doivent devenir vos habitudes), et ensuite de prendre l’habitude de les explorer ou les pratiquer avec acharnement.

Voici un exemple des compétences clés pour l’apprentissage de l’anglais ( ou d’une langue en général) :

compétences pour la maitrise d'une discipline

C’est pour cela qu’au début de cet article, je vous disais que les habitudes sont une forme d’entrainement au type de personne que vous voulez être. Ce sont les petites habitudes qui vont vous amener à l’obtention d’une récompense (la réalisation d’un objectif) ou non sur le long terme.

Les habitudes qui vous feront progresser auront tendance à vous donner envie de mourirou de faire autre chose. C’est aussi ça qui déclenchera le mécanisme de procrastination (votre petite voix ne voulant pas souffrir, elle cherchera du plaisir rapide). Par exemple je suis en train d’apprendre l’anglais et je n’ai absolument pas envie de parler anglais et je repousse sans cesse cette tâche, c’est signe que je dois absolumentintégrer des exercicespour parler anglais dans mes habitudes.

comment atteindre ses objectifs

Mon conseil quand ça vous arrive lorsque vous essayez d’adopter une nouvelle habitude, c’est de commencer petit pour tromper votre petite voix qui résiste. Du genre : nous allons juste lire une ligne à haute voix. Une fois lancé et qu’elle a quelques succès, votre petite voix y prend goût et vous laisse aller plus loin pour cette fois.

Même chose si vous allez courir 1 heures, faites-lui croire que c’est pour 5 minutes.

Bon ça c’était pour la partie mentale, voyons maintenant le principe majeur de cet article.

 

« Nous devenons ce que nous faisons »

Ce qu’il faut comprendre pour comprendre le mécanisme d’une habitude c’est que chaque action (habitude) que vous répétez, renforce votre appartenance à un certain type de personnes , même si vos actions ne vous font progresser que de 0,001% ( par exemple quand vous allez apprendre du vocabulaire en anglais), en répétant l’action, vous êtes en train de développerune nouvelle identité.

 

Batman serait-il le même homme s’il jouait le rôle de son major d’homme?

Beh non, s’il passait plus de temps à prendre soin de la maison et des intérêts d’une famille, il n’aurait pas le temps d’aller taper des criminels psychopathes.

Le plus difficile sera bien entendu de persévérer dans la durée avec ces habitudes qui nous mettrons mal à l’aise , cela demandera une grande force mentale, une autodiscipline et de la patience que la plupart des gens n’auront pas car ils n’auront jamais appris, ni eu besoin de maîtriser leur esprit jusqu’ici et auront presque toujours cédé à leur petite voix qui les incite à choisir la facilité et la gratification instantanée.

 

Vos nouvelles habitudes n’ont pas a être compliqué. Souvenez-vous de mon historie de cigarettes, on est fumeur à partir de la 3 ou 4 ème. Imaginez si vous faites la même chose pour apprendre l ‘anglais :

  • Au lieu de vouloir parler une langue, vous décidez d’être anglais (symboliquement).

Pour y arriver, vous devez donc vous immerger dans la culture, regarder les phrases les plus utilisés, les villes principales, et faire de petits exercices pour parler la langue anglaise. Tout ça va renforcer votre fausse identité de personne anglaise qui deviendra votre vraie identitépar la force des habitudes.

Faites la même chose pour n’importe quel objectif . Il est plus facile de s’imaginer ce que vous devez faire pour l’atteindre et développer les bonnes habitudes, si vous pensez déjà être une nouvelle personne. Ensuite, vous n’avez plus qu’à relier des petites habitudes ou de petits exercices qui vous permettrons d’affirmer la nouvelle identité que vous cherchez à développer. et bien entendu, il ne faudra faire uniquement que les tâches que vous aurez marquées sur votre petite feuille, et vous devrez oublier les choses habituelles que vous avez l’habitude de faire si vous voulez transformer votre identité.

 

Rompre avec ses habitudes actuelles

Initier un changements d’habitudes chez soi suppose de modifier ses comportements. Le problème c’est qu’une ancienne habitude peut être très tenace. C’est un phénomène qu’on observe souvent au nouvel an, où les gens vont prendre des résolutions et tenter de modifier très sérieusement leurs habitudes pendant quelques jours. Mais souvent ils abandonneront rapidement leur démarche en se rendant compte que changer ses mauvaises habitudes cela demande beaucoup d’efforts mental ou de souffrances physiques.

Dans cet article, j’ai expliqué qu’adopter de bonnes habitudes de vie c’était avant tout réfléchir aux actions que nous effectuons durant la journée. C’est pour cette raison qu’on ne peut pas changer une habitude sans l’abandonner complètement au profit d’une autre.

Pour éliminer les mauvaises habitudes et ainsi pouvoir créer de nouvelles habitudes, il faut supprimer le déclencheur ou modifier notre environnement car notre force mentale à elle seule ne sera jamais assez suffisante pour ne pas répéter une habitude qui nous procure du plaisir. Et il n’existe pas franchement d’autres moyens, car nos mauvaises habitudes sont conditionnées par trois choses :

  1. La facilité à les effectuer ou les répéter.
  2. L’environnement dans lequel nous évoluons.
  3. Le plaisir qu’elle nous provoque.

En considérant ces trois points la seule façon d’éliminer une mauvaise habitude est de supprimer son déclencheur et l’environnement qui lui est associé. Par exemple, si vous êtes accro à quelque chose faire une retraite d’un mois dans un monastère ( ou dans un lieu isolé ou vous n’y avait pas accès) va complètement vous changer. Mais si vous revenez chez vous, vous pouvez reprendre vos mauvaises habitudes car l’origine de vos mauvaises habitudes sera toujours là pour tester votre volonté et c’est elle qui gagnera tant que vous ne l’aurez pas éliminé.

Prenons un exemple tout simple, pourquoi les gens ont l’habitude de fumer? Parce qu’ils peuvent trouver du tabac à tous les coins de rue. Et probablement que ces personnes ont des amis fumeurs ou qui acceptent cette pratique. Ça c’est l’aspect « environnement ». la solution c’est donc quoi?

  • De changer d’amis.
  • De ne plus passer devant le buraliste.

Je suis d’accord avec vous si vous pensez que changer d’amis c’est un peu radical. Mais je sais aussi que vous connaissez cette théorie qui dit que nous sommes à l’image des 5 personnes avec qui nous passons le plus de temps. Si ces personnes fument et que vous voulez vraiment arrêter, ça ne sera tout simplement pas possible.

Pour faire évoluer les habitudes vers le positif, il est important que vous ne puissiez plus reproduire une action qui jusqu’ici définissait votre identité et déterminait votre routine quotidienne. Les gens fument parce qu’ils peuvent trouver du tabac facilement. Les gens préfèrent le fast food car c’est rapide, pas cher et sans chichi pour se le mettre dans le gosier.

 

C’est à vous de choisir qui vous voulez être

Vous pensez surement qu’il n’est pas toujours possible de modifier nos habitudes, en fait c’est faux, c’est un choix et des sacrifices à faire dans nos habitudes. Ne plus travailler depuis son ordinateur, ne plus voir certaines personnes, ne plus emprunter certains chemins, ne plus manger sans regarder les calories, ne plus acheter certaines choses.

On ne peut pas changer nos habitudes si on continue à faire les mêmes choses qu’avant et qu’on ne rythme pas nos journées par de nouveaux types d’actions (d’habitudes).

Prenons un exemple frappant pour conclure cet article sur les habitudes. Comme vous le savez, il y a énormément de gens qui veulent perdre du poids à travers le monde. Leur stratégie pour ça se divise quasiment toujours en deux parties :

  • Suivre un programme de régime.
  • Faire de l’exercice.

Et ce sont d’excellentes stratégies car, il n’y a pas d’autres méthodes connues pour maigrir naturellement. Le problème dans cette approche c’est que les gens veulent quelque chose ( changer de silhouette, être plus en forme, etc.), ils vont donc suivre un régime qui va leur donner de nouvelles habitudes alimentaires, et ce régime va super bien marcher pour un temps, mais après un certain temps, ils vont reprendre du poids sans comprendre pourquoi et vont penser que ça ne marche pas pour eux.

 

Pourquoi nous avons parfois le sentiment de ne pas progresser dans nos objectifs?

Le truc c’est que les gens « veulent perdre du poids », mais ils ne développent pas de nouvelles habitudes quotidiennes pour « être mince ». Le régime avait introduit un changement des habitudes et de meilleures habitudes, mais quand il n’est plus là, ils reprennent du poids puisqu’ils retournent à leurs vieilles habitudes et qu’entre temps, ils ne maîtrisent toujours pas leur alimentation. Plus exactement, ils n’ont pas acquis l’habitude de préparer leurs propres repas selon des valeurs nutritionnelles précises en les pesant au gramme près

 

C’est pour moi la vraie signification d’une phrase très connue comme celle-ci :

 

gandhi

On ne peut se changer soi-même qu’en changeant ses habitudes, car ce sont aussi nos habitudes qui vont nous aider à forger notre pensée, notre spiritualité, notre émotivité et notre mental. La force des habitudes s’exerce dans tout ce que nous faisons, pas uniquement dans nos habitudes de consommation. Toutes les habitudes saines ou mauvaises ne sont quedes petites actons que nous répétons au quotidien et qui sur la durée peuvent avoir de grand effets positifs ou négatifs. Connaître ses habitudes et adopter des habitudes qui nous permettent d’atteindre nos objectifs est donc quelque chose d’essentiel dans la vie et pour notre développement personnel.

 

Ce n’est pas plus compliqué que ça, et en fait, aucune habitude n’est compliqué puisque nous devenons ce que nous faisons… Et vous quel type de personne voulez-vous être? Ou ne plus être?Définissez ce que vous voulez être, établissez des habitudes habitudes en adéquation avec ça, faites-les. Et éliminez de votre vie toutes les habitudes qui ne correspondent pas au type de personne que vous voulez être.