Les effets du stress sur l’organisme

Les effets du stress sur l’organisme

S’il est vrai que le cerveau commande tous les mouvements, alors, on peut facilement comprendre pourquoi les effets du stress sur le cerveau ont un impact sur l’organisme. Chez un être humain normal, le stress peut avoir des répercussions positives. Mais l’impact positif du stress est insignifiant par rapport à l’influence négative qu’il peut avoir sur votre corps.

Généralités sur le stress

Le stress, vous en avez certainement entendu parler. Mais ce dont on parle le moins concernant le stress, c’est l’impact qu’il peut avoir sur votre organisme.

Car si votre niveau de stress reste élevé plus longtemps qu’il n’en faut, cela aura un impact sur votre santé. Il faut donc toujours éviter un niveau de stress susceptible de provoquer des symptômes pouvant nuire à votre bien-être.

Les symptômes du stress chronique incluent l’irritabilité, l’anxiété, la dépression, les maux de tête et l’insomnie. Et si vous souffrez de stress chronique, il est possible que cela ait également un impact sur vos comportements au quotidien. Vous pourrez par exemple manger en abondance ou ne pas manger suffisamment. Le stress chronique peut aussi vous amener à abuser de l’alcool et de la drogue. Les effets du stress sur le cerveau peuvent aussi vous mettre en retrait de la société.

Ces réactions physiques et mentales répétitives aux expériences de la vie peuvent vous rendre malade. En effet, si tout le monde parle quotidiennement du stress, c’est parce que les tâches quotidiennes peuvent en être la source. Dans la liste de ces tâches quotidiennes susceptibles d’entraîner le stress, il y a le travail en première ligne, la famille et les événements graves de la vie. Parmi les événements graves de la vie, on note la guerre, les licenciements, la mort d’un proche pour ne citer que ceux-là.

Points positifs du stress

Les effets du stress sur le cerveau ne sont pas toujours négatifs pour la santé. Le stress peut aussi être bénéfique pour votre santé lorsque vous retrouvez dans les situations où une réaction immédiate et à court terme est nécessaire.

Dans ce cas, il peut vous aider à affronter des situations potentiellement graves. Il faut savoir que le corps réagit au stress en libérant des hormones. Ces hormones permettent une augmentation de votre rythme cardiaque et respiratoire. Et la libération de ces hormones prépare vos muscles à réagir.

Impact sur le système nerveux

Le système nerveux central d’un être humain est responsable de sa réponse au combat ou à la fuite. L’adrénaline et le cortisol sont deux hormones du stress que votre cerveau libère. La libération de ces hormones se produit lorsque l’hypothalamus se met en marche. Dans ce cas, l’hypothalamus demande aux glandes surrénales de libérer ces hormones.

Ici, vous ne ressentez pas forcément les effets du stress sur le cerveau, mais sur votre cœur. Car l’adrénaline et le cortisol libérés vont accélérer les battements de votre cœur. Ainsi, le sang sera répandu dans les zones de votre corps qui en ont le plus besoin. Le sang est envoyé en cas d’urgence dans vos muscles, dans votre cœur et dans d’autres organes importants de votre corps.

Chez un être humain sain, après la peur, le stress doit prendre fin. En fait, l’hypothalamus doit dire à tout le système nerveux central de revenir à la normale. Mais, vous devez vraiment être inquiet si votre système nerveux central ne revient pas à la normale après une petite période de peur. Vous devez aussi être inquiet si le facteur de stress ne disparaît pas après une petite période de peur.

Effets du stress sur le système respiratoire et cardiovasculaire

Si les effets du stress sur le cerveau sont sensibles à travers l’hypothalamus, le stress peut aussi avoir un impact sur les systèmes respiratoire et cardiovasculaire. Nous avons vu plus haut que le stress peut vous amener à respirer plus rapidement, ce qui permet la distribution rapide du sang riche dans les parties de votre corps qui en ont le plus besoin. En d’autres termes, si vous êtes victime d’un problème respiratoire comme l’asthme, le stress peut rendre votre respiration plus difficile que vous ne le pensez.

Vous l’avez sans doute déjà remarqué, lorsque vous êtes stressé, votre cœur bat plus vite. Cela entraîne la constriction de vos vaisseaux sanguins. Cette action est due aux hormones du stress qui entraînent la déviation de plus d’oxygène vers vos muscles. Le résultat est que vous gagnez plus de force pour agir. Toutefois, cela peut entraîner l’augmentation de votre tension artérielle. En bref, les effets du stress sur le cerveau obligent votre cœur à travailler trop longtemps lorsqu’il est fréquent ou chronique. C’est l’augmentation de cette tension artérielle qui vous expose aux risques d’AVC et de la crise cardiaque.

Le stress et le système digestif

Lorsque vous souffrez du stress, il y a surproduction du sucre par foie. Cet excès de sucre dans le sang peut constituer une nouvelle source d’énergie. Mais si votre stress est chronique, vous ne pourrez plus lutter contre l’augmentation du taux de glycémie dans votre corps. Ainsi, vous vous exposez au risque de diabète de type 2.

Les effets du stress sur le cerveau peuvent aussi impacter la santé de votre système digestif qui peut se dégrader si vous avez une poussée d’hormones, une respiration rapide et une augmentation anormale du rythme cardiaque. Cela vous expose aux brûlures d’estomac, au reflux acide. Officiellement, le stress n’est pas responsable d’ulcères. Il peut toutefois accroître le risque d’en être victime. Il peut aussi favoriser une réaction des ulcères existants.

Le stress peut affecter la façon dont les aliments se déplacent dans votre corps. Il peut en effet entraîner une diarrhée ou une constipation. À cause du stress, vous pouvez également avoir des maux d’estomac, des nausées ou des vomissements.

L’impact du stress sur les muscles

Les effets du stress sur le cerveau peuvent aussi s’étendre et atteindre votre système musculaire. Pour mieux le comprendre, vous pouvez observer le phénomène qui se produit sur vos muscles lorsque vous êtes stressé. En effet, ceux-ci se crispent pour se protéger des blessures, chaque fois vous êtes stressé. Il faut alors faire attention, car vos muscles risquent de ne plus pouvoir se détendre immédiatement. Dans ce cas, ils vont provoquer des maux de tête. Les muscles tendus peuvent aussi être à l’origine des douleurs dorsales, des douleurs aux épaules. S’ils ne se détendent pas, vous pouvez aussi avoir des courbatures. Ces effets peuvent vous emmener tout droit à l’hôpital.

Système reproducteur et immunitaire

Les effets du stress sur le cerveau peuvent également permettre aux hommes de produire plus de testostérones. Mais s’il persiste, le taux de cette hormone masculine peut alors commencer à baisser au point de ne plus produire du sperme. Il devient stérile dans ce cas. Chez la femme, le stress peut avoir un impact sur le cycle entraînant des règles irrégulières et douloureuses.

Comme mentionné plus haut, le stress peut vous aider à faire face aux situations immédiates en stimulant votre système immunitaire. Mais si vous êtes toujours stressé, cela peut avoir un impact sur votre système immunitaire qui ne pourra donc plus lutter efficacement contre les corps étrangers. C’est pourquoi les personnes souffrant du stress sont généralement exposées aux maladies virales. Avec les effets du stress sur le cerveau, il est possible que le temps de guérir des blessures soit plus long que prévu.

Le stress au travail

Le stress lié au travail survient lorsque vous êtes toujours sous pression et que vous avez plusieurs tâches à faire. Dans ces conditions, vous pouvez être affecté physiquement et psychologiquement au point d’avoir un impact sur votre rendement. Lorsque votre stress atteint ce niveau, il devient impératif de trouver une solution efficace pour faire à ce problème.

Solution pour éviter d’être stressé au travail

En tant qu’employé d’une société, votre hiérarchie attend de vous un rendement favorable. Vous avez intérêt à combattre le stress pour éviter de compromettre votre rendement. En d’autres termes, vous devez éviter les effets du stress sur le cerveau en évitant toute sorte de surcharge de travail. Organisez-vous afin de vous reposer suffisamment, de rendre votre environnement de travail le plus agréable possible. Cherchez aussi à trouver un bon équilibre entre le travail et la vie sociale. Et si cela ne marche pas, vous pouvez toujours utiliser un objet antistress.

De toutes astuces ci-dessus citées, le premier semble la solution idéale pour lutter contre le stress en milieu professionnel. Vous devez organiser votre travail afin d’évacuer les tâches l’une après l’autre. Évitez d’accumuler le travail. Il faut aussi être sincère envers soi-même et refuser dans la mesure du possible toute nouvelle tâche à faire. Si vous prenez plus de travail à faire qu’il n’en faut, vous n’aurez plus de temps pour vous reposer.

Tout le monde sait à quel point le repos est important. Accordez-vous un moment de pause en faisant d’autres choses n’ayant aucun lien avec votre travail.

L’impact des proches dans la lutte contre les effets du stress sur le cerveau

Trouver un bon équilibre entre le travail et la vie sociale est très important pour apaiser une journée de travail stressante. Après une journée de travail, vous devez trouver une formule pour vous relaxer. C’est vrai qu’après le travail, il faut affronter les problèmes de la maison. Dans tous les cas, cherchez une solution pour avoir un équilibre entre votre vie professionnelle et votre vie sociale.

Si toutes ces mesures sont importantes, elles sont aussi exigeantes. Autrement dit, vous pouvez trouver une solution simple et rapide en utilisant un petit gadget qui vous aide à détresser. Il ne vous servira pas seulement au travail, mais aussi à la maison et partout ailleurs.