Référencement naturel google : tout ce que vous avez besoin de savoir

référencement naturel google seo

Bienvenue dans ce guide d’initiation au référencement naturel google, a travers ce petit guide, je vais vous apprendre ce qu’est le référencement naturel ainsi que les éléments fondamentaux du référencement d’un site internet, ou plutôt de vos pages web comme vous allez le voir plus bas.

Table des matières

Comment fonctionne un moteur de recherche comme google et le référencement naturel?

Les moteurs de recherche sont des machines à répondre aux questions. Leur mission est de parcourir des milliards de contenus en temps réel et d’évaluer selon des centaines de facteurs quel est le contenu qui répond le mieux à une question d’un internaute.

Dans le jargon du référencement naturel, on appelle une question posé à google ou un autre moteur de recherche : « Une requête ».

Pour mener à bien cette mission délicate ils utilisent des programmes automatisés qu’on appelle des « spiders », on les appellent ainsi parce qu’il sautent de page en pages pour constituer le gigantesque annuaire de pages qu’on appelle « google » dans l’acceptation générale.

exemple de fonctionnement d'un moteur de recherche

Ces petites araignées viennent donc dans l’ordre :

  1. Visiter votre site et regarder son code html (on appelle ça crawler votre site).
  2. Puis font une copie intégrale de la page visité dans le serveur de google (on appelle ça l’indexer).
  3. Ensuite, quand un internaute va lancer une requête sur google, l’index va être interrogé et afficher toutes les pages qu’il a copié sous forme de résultats de recherches, on appelle cela les SERPs (un mot savant pour parler des pages de résultats).

Bien positionner les pages de votre site internet (le ranking)

Comme vous l’imaginez, il existe des milliards de pages indexés dans les moteurs de recherche. Si ce n’était pas un problème au début de l’internet (car il y avait encore peu de pages), très vite, google et d’autres ont du trouver un système pour fournir la meilleure réponse aux internautes et éliminer tous les contenus « hors sujets ».

La solution qu’ils ont trouvé c’est : le ranking.

En terme moins savant, le ranking c’est simplement un ensemble de critères pour déterminer la position des contenus des sites internet. Chaque page, chaque image, chaque vidéo possède donc une certaine note invisible qui va déterminer sa position dans les résultats de recherches.

Faire ranker son site, c’est donc utiliser des stratégies de référencement naturel google légitimes (ou non hihi) pour faire grimper son site dans les résultats des moteurs de recherche.

exemple de page positionnée sur google

Un résultat de recherche google tout à fait traditionnel et légitime.

Donald Trump dans google image sur le mot idiot

Ici nous avons un exemple d’une technique qui abuse les moteurs de recherche. Il y a quelques mois des personnes se sont amusés à associer le mot « idiot » à des milliers d’images et articles parlant de Donald Trump, Résultat? Google image était envahi de photos de Trump sur la requête « idiot ». Il n’en reste plus que quelques unes aujourd’hui car google à fait le ménage, mais comme vous voyez sur cet instantané, il en reste quelques traces.

C’est ce besoin vital de positionner un site internet (et l’information qu’il contient) avant ses concurrents qui va donner naissance au SEO (Search engine optimization), ce qu’en français nous appelons courament : le référencement internet.

 

Pourquoi le référencement naturel google (seo) est important?

Je pense que vous commencez déjà à le comprendre par vous même. Qu’importe votre activité, et avec l’émergence d’internet qui remplace peu à peu les annuaires papiers (si ce n’est pas déjà fait). Google totalise presque 94% des recherches d’informations en France.

Si les moteurs de recherches ne vous trouvent pas, et si on ne vous trouve pas sur internet facilement, le reste de votre travail ne va pas compter. Si je tape par exemple sur google : « Tapis persan » :

exemple de recherche sur google

Et que vous arrivez à placer ne serait-ce qu’une image dans l’un de ces blocs de résultats avec le référencement naturel google, vous génériez beaucoup de clics, et potentiellement des achats derrière… Maintenant imaginez si vous avez un produit qui s’affiche sous format de bloc shopping, 3 images, et puis la première page positionnée, alors là vous êtes le maître des tapis (qu’il soit cher ou non), et vous pouvez même vendre des tapis volants (persan cela va de soi…). Référencer un site ecommerce comme un business physique peut faire une grande différence.

Si j’ai une envie soudaine de miel, et que je tape apiculteur sur google, les business proches vont s’afficher grâce à google my business :

exemple de recherche google my business

Pour un business physique, Google my business peut vous aider à faciliter la prise de contact entre le prospect potentiel et le client.

Quand il s’agit de proposer des résultats localisés google utilise 3 facteur principaux pour déterminer la position d’un business :

– La pertinence par rapport à la requête.
– La distance par rapport à la personne qui recherche.
– La renommé (présence/répétition des informations de votre business sur des annuaires professionels/ les avis google my business)

Le référencement local avec google my business est très facile à obtenir, car il est encore assez nouveau, et donc peu concurrentiel (il est plus difficiles dans les grandes villes évidement où vous avez généralement plus de concurrents).

Dans la même idée, n’hésitez pas à créer une page avec le nom de chaque localité où vous avez un business avec des contenus adaptés à la ville en question bien sur.

exemple.com/marseille/
exemple.com/paris/

Faites aussi la même chose avec des pages google my business, et vos inscriptions dans des annuaires pro. C’est un référencement très facile à obtenir et surtout gratuit.

Bien sur, cela ne concerne pas uniquement les business physiques. De manière générale, quand un contenu est bien placé dans un moteur de recherche, il amène du trafic gratuit, et pour longtemps indépendamment de votre budget publicitaire (en opposition au référencement payant, qu’on appelle le SEA), et vous offre ainsi plus de visibilité sur le très long terme.

Par exemple si vous tapez « écrire un ebook » sur google, vous verrez une de mes vidéos en première place (au moment où j’écris cet article) :

exemple de vidéos référencésCette petite vidéo me fait découvrir par 30 à 40 nouvelles personnes de plus par jours en automatique sans que je ne fasse plus rien depuis sa mise en ligne. Et on ne parle pas ici de référencement youtube encore, nous sommes ici toujours dans le référencement naturel google, qui référence aussi des vidéos dans ses SERPs (résultats de recherches) quand cela lui parait pertinent par rapport à l’intention d’un internaute.

L’intention d’un internaute

Avec le temps les moteurs de recherche et le référencement naturel évolue, mais il poursuit toujours le même but : répondre rapidement à la question (requête) d’un internaute. A ce titre google invente de nouveaux systèmes pour toujours mieux comprendre l’intention de l’internaute, par exemple quand je vais taper « singe qui danse » (oui oui ça m’arrive) :

exemple recherche video sur google

Il va comprendre que mon intention est de « voir » cela, donc parmi les différents types de contenus qui composent son index, la réponse la plus logique à me proposer est une série de vidéos.

Même chose si j’ai envie de préparer une banane :

google exemple de contenu enrichi
Quand j’écris « préparer » et que je l’associe à « banane » google devine que je suis à la recherche d’une recette ou d’un mode d’emploi, et il me propose un google featured snippet (ce qu’on appellera pour simplifier dans ce guide : un contenu enrichi). Bien sur ici ma recherche est peu précise, et si je tape « préparer banane plantain » :

exemple de recherche longue traine googleJ’obtiens tout de suite des résultats plus pertinents… Ou d’autres types de contenus enrichis en rapport avec les intentions que je pourrais avoir en tapant ce genre de requête.

Comment google lit-il dans vos pensés pour enrichir le référencement naturel?

Un peu comme le ferait un mentaliste, personne ne sait vraiment lire dans les pensées. Et surtout pas une machine. En revanche il existe des schémas de comportements qu’une machine ou un homme est capable d’identifier à partir de sa capacité d’observation et d’analyse pour déterminer le meilleur coup à jouer ensuite en se basant sur les données observés.

Google pour mieux répondre aux requêtes des internautes à créé un système d’intelligence artificielle appelé « RankBrain ». C’est un algorithme qui est capable d’apprendre, et comme nous le ferions, il est capable de répondre à une question sans que vous même ne connaissiez ce que vous recherchiez exactement.

rank brain exemple de fonctionnement

Fou non? Dans cette recherche j’ai fait exprès d’utiliser un langage assez grossier. Pour vous montrer qu’il est déjà capable de réaliser des associations sémantiques. Il sait par exemple que mec=homme.

rankbrain

Mais alors comment en arrive-t-il à me faire cette proposition?

C’est en réalité assez simple. Quand vous tapez cette requête google va interroger son index de millions d’articles et chercher le nombre de fois, où ce qu’on appelle des mots clés, où ici des concepts sont reliés ensemble…

Comme il va trouver dans son index des milliers d’articles qui utilisent les mots poulidor, tour de france et deuxième. Mais aussi des associations ou des tournures du style « poulidor l’éternel magnifique second », comme nous le ferrions, il va conclure que la meilleure réponse à vous proposer est un article encyclopédique sur ce champion.

Mais même si il y a beaucoup de fantasme sur le pouvoir de l’intelligence artificielle, et notamment celle de google et de rank brain reste encore assez limitée.

référencement naturel raté

Comme vous pouvez le voir ici, quand on essaye de pousser google à bout, et qu’on commence à utiliser des concepts plus complexe qu’un humain pourrait comprendre. Google et Rankbrain ne font pas toujours le lien et le référencement naturel n’est plus pertinent. Bien sur la question est loin d’être celle d’un internaute très futé, il n’empêche que google ne donne pas la réponse que j’attendais dans mon langage tribal. C’est donc un échec de l’intelligence artificielle ici. Un humain aurait été capable de me répondre. On peut donc dire qu’en matière de simulation de l’intelligence humaine, google est encore un enfant en bas age. En revanche de par la quantité de son index, il en sait définitivement plus que vous et moi puisqu’il peut accéder à des millions d’informations n’importe quand.

Alors n’en doutez pas, rank brain fonctionne déjà très bien, comme le montre cet exemple :

rankbrain

Il réussit ce petit miracle, en étudiant notre comportement face à ses propositions. Il va par exemple étudier le taux de clics (qu’on appelle CTR en référencement) sur ses propositions mais pas seulement…

Les métriques d’engagement sont importantes pour le seo

Votre position dans les moteurs de recherches peut augmenter ou diminuer en fonction du comportement des internautes par rapport à vos contenus web et à l’interaction des internautes avec eux.

Si les internautes préfèrent une page/image/vidéo/recette/produit classé numéro 2 à la réponse numéro 1 par exemple.

Les facteurs d’engagements aident google à réévaluer une réponse proposée si votre contenu (page, image, vidéo) n’aurait pas été estimé à sa juste valeur. Ou au contraire surestimé.

Nous connaissons à l’heure actuelle 4 métriques d’engagement qui sont :

metrics d'engament google

Elles peuvent différer d’un moteur de recherche à l’autre, prendre des noms différents, mais dans leur essence se ressemblent toujours et leur but est identique. Le temps passé sur une page internet sur YouTube sera par exemple remplacé par la durée de visionnage.

Pour évaluer la pertinence des résultats qu’il vous propose. Un moteur de recherche va se baser sur des critères d’interactions que la majorité des internautes auront avec ses propositions de résultats. On peut parler ici de « pertinence du contenu » pour « une intention de recherche spécifique ».

 

Le taux de clics (CTR) en référencement naturel

Cela va commencer dés l’affichage des résultats de recherche, avec le titre et la méta-description d’une page :

méta title et méta description

 

Plus un titre et sa meta description vont être attractifs dans les résultats de recherche, parfois même putaclic, plus vous allez attirer de clics vers vous en comparaison des pages ou contenus qui vont vous concurrencer, et donc envoyer un signal d’engagement à google comme quoi, ce résultat parait plus « pertinent » par rapport à l’intention exprimée par la requête de l’internaute. A noter que vous pouvez contrôler facilement l’affichage de vos métas titres et vos métas descriptions sur vos pages grâce à un plugin de référencement comme rankmath.

Bien sur cela est aussi valable pour une image, ou une vidéo. Plus de clics = une meilleure mise en avant.

Sachez aussi que parfois google ne respecte pas les titres métas et les métas descriptions, et les remplacent par autre chose. Cela arrive souvent quand quelqu’un tape une requête peu précise, mais que google va décider de mettre en avant un morceaux de votre page en avant en pensant que c’est une bonne idée pour répondre à la requête.

 

Le temps passé sur une page, ou une vidéo compte pour le référencement naturel seo

Un autre facteur que les moteurs de recherche utilisent pour votre score de référencement naturel, c’est le temps que les personnes qui visitent votre page y passent. L’idée est donc d’écrire ou de créer des vidéos assez longues qui soient capable de devenir les pages de référence du web sur chaque sujet que vous allez aborder.

créer du contenu de référence

On entends souvent dire que les contenus courts sont plus consommables, c’est à la fois vrai et faux. Encore une fois cela dépends de l’intention de l’internautes, si je cherche une solution rapide, un contenu court me conviendra, en revanche si je cherche à apprendre un sujet complexe et que je suis motivé pour ça, alors un gros guide comme celui que je vous fait là sur le référencement naturel google sera parfait.

Le nombre de mots doit satisfaire l’intention d’un internaute et lui donner ce qu’il cherche. Cela peut être fait en 300 mots comme en 10 000 mots. Les visiteurs doivent obtenir le type de contenu qu’ils attendent par rapport à leur requête quand ils consultent votre page.

Mon expérience m’a montré que les contenus plus longs font ressentir une valeur supérieure à l’internaute, mais qu’ils sont plus difficile à référencer en raison de la variété des mots utilisés, on a tendance à sortir du champs sémantiques (on va en reparler plus tard). Disons que globalement une page de 800 à 2000 mots fait en général le travail pour garder quelqu’un sur une page assez longtemps pour être aimé de google par rapport à vos concurrents.

 

Le taux de rebonds en référencement

Le taux de rebond montre l’intérêt d’un internaute pour votre contenu, les moteurs de recherche vont le mesurer en regardant si l’internaute clique sur d’autres liens en visitant l’une de vos page ou article. Plus ce taux est faible, plus c’est positif pour avantager la page que vous voulez bien placer dans les moteurs de recherche.N’hésitez donc pas à faire se balader votre internaute sur votre site avec des liens vers d’autres pages de votre pages de votre site (on appelle cela des liens internes), et d’utiliser des plugins de suggestion d’articles en relation (ce sont des plugins de type : « related content »).

exemple de contenus relatifs

Il vous suffit d’un seul clic pour influencer le taux de rebond, vous pouvez le faire.

 

Le pogo-sticking (un nom assez méconnu dans le seo)

On appelle le pogo sticking le fait d’entrer sur une page web depuis un moteur de recherche et d’appuyer rapidement sur le bouton retour de son navigateur pour consulter une autre page. Cela envoi le signal au moteur de recherche que l’internaute n’a pas du tout été intéressé par ce qu’il a vu sur votre page puisqu’il est rapidement revenu en arrière. Cela est autant valable sur google que sur youtube.

 

Les aspects majeurs du référencement naturel (seo)

Le référencement est pour beaucoup un voyage vers un monde totalement nouveau qui possède son propre jargon et qui peut parfois sembler assez technique. Il y a beaucoup de choses à connaître oui, mais le référencement naturel google est un monde qui s’apprivoise plus facilement qu’une langue.

Rappelons que le seo repose sur 3 éléments :

  • Le crawling (le passage des robots)
  • L’indexation (la copie et mise en cache de vos pages par un moteur de recherche)
  • le ranking (La position qu’attribue google à l’une de vos pages sur une requête)

Ce sont 3 aspects que vous pouvez travailler facilement pour améliorer votre référencement naturel google.

Faciliter la navigation des robots sur votre site

Voici quelques stratégies de référencement simples à mettre en place pour améliorer le crawling de votre site pour améliorer le passage des robots de google.

Utiliser des liens internes :

Pour faciliter le crawling des petites araignées par votre site, vous pouvez créer ce qu’on appelle des liens internes. Voici un exemple d’un lien interne :

créer un lien internet référencement

Si vous utilisez wordpress, un lien interne est un lien qui ne s’ouvre pas dans une nouvelle fenêtre (qu’on appelle lui externe), ils sont très facile à créer. je vous ai ajouté le code html plus haut pour voir ce qui se passe sous la surface.

L’objectif des moteurs de recherche est « d’aspirer » le web mondial pour en faire une copie, ils ont donc besoin, pour réaliser cette tâche de robots qui passent sur une page et suit les liens de cette page pour en trouver de nouvelles. Cela fonctionne un peu comme la boule d’un flipper, ou comme tarzan qui va sauter de branches en branches grâce à des lianes, ces lianes ce sont vos liens internes de votre site.

 

liens internes exemple de maillage interne

Voici l’exemple parfait d’une des façons dont vous pouvez réaliser vos liens internes et faire « circuler » un robot qui viendrait visiter l’une de vos pages (il a été réalisé avec l’outil de similuation du page rank de seoquantum).

Prenons un exemple plus concret, disons que je veuille créer un petit site dédié à la xbox (et que ma page la plus importante, la page centrale de mon site parle de xbox, oui ça ne s’invente pas…), voici comment je procéderais :

liens internes exemple de maillage interne 2

Xbox est la page principale. Elle fait des liens sur des pages annexes (jeux, accessoires, vendre, acheter, tournois, live) qui elles même renvoient le robot sur la page principale grâce à des liens internes à l’intérieur des pages annexes, ainsi le robot circule entre toutes les pages. Ainsi notre robot peut arriver sur n’importe quelle page, il visitera toutes les autres grâce à la façon particulière dont elles sont reliés.

Procéder de cette façon permet aussi de conserver le plus de jus de référencement naturel possible.

Donner des directives aux robots

Ces petites bêtes vont indexer vos pages à une fréquence qui dépend de votre fréquence de publication, et la popularité de votre site. un site d’information par exemple sera visité plus souvent qu’un blog traditionnel (disons toutes les 30 minutes). Comme amazon le sera plus qu’un site e-commerce moins côté. Il vous faudra parfois être patient pour voir votre page visité, mais si vous le souhaitez vous avez la possibilité de donner des ordres à ces robots (on appelle cela des directives dans le jargon seo).

Un robot peut :

  • Dofollow (c’est à dire suivre un lien)
  • Nofollow (ne pas suivre vers ou envoi un lien)
  • Noindex (ignorer une page sur votre ordre et ne pas l’indexer dans l’annuaire de google)
  • Noarchive (Ne pas garder de copie en cache d’une de vos pages)
Dofollow et nofollow

Vous pouvez ajouter un attribut « nofollow » sur vos liens pour ne pas envoyer ce qu’on appelé de PowerRank (traduisons le par puissance) vers une page vers laquelle vous faites un lien. Cette situation peut arriver pour diverse raisons.

  • Vous faites un lien vers un site douteux.
  • Vous voulez faire un lien, mais ne transmettre de puissance à une page (les liens sur les réseaux sociaux sont tous des nofollow par exemple).
  • C’est un lien fonctionnel (par exemple un lien de catégorie à base de numéros et de ?$)

 

Voici comment créer un lien en nofollow :

l'attribut nofollow en référencement

Pour le lien avec un attribut dofollow, pas besoin de faire quoi que ce soit, c’est simplement un lien classique. Concernant le noindex, et le nonarchive, je vous invite à utiliser le plugin rank math encore une fois pour une configuration simple de ces attributs. Si vous en avez besoin. par exemple, je l’utilise pour ma part pour ne pas indexer les catégories de mon blog.

Soumettre un sitemap ou une url de votre site pour référencer ses pages

Dans la google search console, vous avez la possibilité de soumettre manuellement ce qu’on appelle un sitemap à google (que vous pouvez générer avec rankmath encore une fois). Un sitemap n’est rien d’autre qu’une liste d’urls des pages, articles ou images de votre site

sitemap référencement

 

Ce sont des choses que je vous apprend à faire dans ma formation au référencement google. Vous pouvez aussi si vous le souhaitez commander manuellement aux robots de venir voir l’une de vos page, comme je l’explique dans cette vidéo sur la soumission d’url à google.

L’avantage de ces techniques c’est qu’elles vont aider à indexer votre site quand aucun autre site ne fait encore pointer de liens vers vous. Et donc qu’aucun robot n’est encore en mesure de venir sur votre site « naturellement ».

 

Les redirections 301

Les redirections 301 sont utiles dans le cas où vous auriez déplacé ou changé l’adresse d’une page (voir même d’un site tout entier), mais que vous souhaitez la conserver dans google parce qu’elle amène un nombre de visiteurs non négligeables, ou qu’elle à reçu de bons liens vers elle par d’autres sites dans le passé.

Dans ce cas vous pouvez créer une redirection de l’ancienne page vers la nouvelle avec un plugin de redirection fait pour ça, ou rank math par exemple, vous pouvez aussi le faire manuellement dans le fichier .htacess de votre site.

La redirection 301 est un pont entre une ancienne page et une nouvelle. Bien sur, La page de destination doit correspondre à la l’ancienne au niveau du contenu, ou répondre à la même requête que l’ancienne. Les changements doivent être minimes sous peine de vous voir perdre votre position dans les résultats de recherche.

Cela peut être utile par exemple quand vous changez le nom d’une page, ou d’une catégorie pour des besoins fonctionnels, ou que vous changez d’adresse de votre site.

Par exemple quand :

https://votresite.com/referencement-naturel/

Devient :

https://votresite.com/referencement-naturel-google/

L’ancienne page ne doit pas être supprimé. De cette manière la redirection dit au robot de sauter directement vers l’autre page et d’ignorer l’ancienne version. Cela vous permet de conserver vos places en matière de référencement naturel, tout en redirigeant le trafic, et en actualisant les informations d’adresses que google avait.

Astuce par rapport aux robots : Vous pouvez vérifier vos pages déjà indexés en tapant site:votresite.com dans un moteur de recherche.

 

L’optimisation des mots clés et de son site (pour attirer les internautes grâce au référencement naturel)

Maintenant que vous savez comment faciliter le passage des robots sur votre site pour faciliter votre référencement naturel google il est temps de s’intéresser à l’autre aspect majeur du référencement : « le contenu à référencer ». Et la rédaction de vos contenus commence par le choix des mots clés stratégiques pour votre activité.

Un mot clé est en fait une requête sur laquelle vous allez référencer vos pages. Cet article par exemple cible l’expression clé :

« Référencement naturel google »

Vous rencontrez plus souvent des « expressions clés » comme celle-çi que des mots clés simples disons comme par exemple « playstation ». Les mots clés générique d’un seul mot attirent plus de trafic potentiel mais placer des pages dessus n’est pas forcement la meilleure stratégie en matière de seo.

Pour deux raisons :

Premièrement, iis sont génériques (et donc il est difficile de comprendre les motivations derrière).

Voici un exemple :

  • Zigouiller (mot clé générique)
  • Zigouiller renaud (mot clé de moyenne traine)
  • Zigouiller renaud avec un scoubidou (mot clé de longue traine)

Comme vous le voyez, plus le mot clé se complexifie plus l’intention de l’internaute devient claire. Et, Il est parfois préférable d’avoir moins de visiteurs, mais qui vont plus faire l’action que vous attendez d’eux, que des centaines de milliers de visiteurs avec une motivation qui n’est pas très claire.

Votre mission va donc être de créer une page capable de satisfaire à la foi l’internaute et le moteur de recherche. En terme de création de contenu ce n’est pas difficile, il suffit d’écrire, ou de réaliser un contenu (une vidéo ou un article) 10x plus intéressantes que le numéro 1 actuel, et un contenu  qui sera difficile à surpasser qu’importe ce que vos futurs compétiteurs essayeront de faire. Ce que j’ai pour habitude d’appeler : « un contenu de référence ».

Pour être référencé sur google, vous devez créer un contenu de référence. Évident non? Honnêtement, pas tant que ça… On ne comprends pas toujours l’intention de l’internaute et on en fait parfois qu’à notre tête.

 

L’importance de comprendre l’intention des internautes avant de créer un contenu à référencer

Quelqu’un qui veut :

Zigouiller

Ne recherche pas la même chose que quelqu’un qui veut :

Zigouiller renaud

La nuance est subtile mais elle est très importante en référencement naturel. Combien de fois avez-vous cherché une réponse sur internet et n’êtes tombé que sur des pages qui étaient totalement à côté de la plaque? Cela arrive fréquemment, les moteurs de recherches ne sont pas parfait et ils n’ont pas toutes les réponses. Et les livres encore moins…

Disons le aussi clairement, celui qui veut « Zigouiller renaud avec un scoubidou » est un vrai pervers psychopathe, donc il va falloir créer une page capable de répondre à sa pulsion de détraqué.

Souvent nous avons tous plus ou moins écrit des articles de mauvaise qualité pour nous faire plaisir, ou cibler des mots clés en croyant le faire pour l’internaute, mais en ne le comprenant pas vraiment. Si vous êtes aussi dans cette situation, N’hésitez pas à supprimer vos contenus de faible qualité et ceux qui ne vous apportent pas de trafic pour repartir sur de bonnes bases.

Une bonne façon de voir ce qui intéresse l’internaute qui tape une requête quand c’est possible, c’est de regarder le type de contenus qui est déjà bien positionné pour la requête concernée.

intentions de recherche exemple

Ici par exemple si je vendais des lits double, on remarque que les gens veulent clairement trouver des prix pas cher, voir des prix, et voir des images. Quasiment aucun des 25 premiers résultats ne représente une recherche d’information sur les caractéristiques du produit ou les solutions éventuelles, comme je pourrais avoir en tapant « soigner une otite ».

Faire cette première démarche de regarder ce qui est déjà bien placé dans les moteurs de recherche va donc vous permettre de voir quels sont les mots clés de valeur par rapport à votre objectif de conversion.  Un objectif de conversion représente l’action que vous attendez d’un internaute.

  • Un clic
  • Un partage/like
  • Une inscription à une newsletter
  • Un achat
  • Un rendez-vous
  • Une réservation
  • Etc.

Pour reprendre mon exemple absurde, quelqu’un qui a envie de Zigouiller renaud, il se fiche de s’inscrire à votre newletter ou de liker une vidéo, il cherche un moyen de préparer son passage à l’acte, vous pouvez lui proposer d’acheter un arme et une cible avec ma tête pour s’exercer avant la date fatidique.

cible rigolote

Désirez-vous un fusil d’assaut en plus de cette cible offerte?

Vous l’avez désormais compris, vous devez préférer les mots clés motivés par une intention. Ils sont souvent appelé de longue traine parce qu’ils sont plus long que la moyenne. Par exemple : « comment faire des crepes » est plus long et intentionnel que « crepes », ou « comment faire des crêpes avec du beurre » est encore plus précis sur l’intention de l’internaute.

Les mots clés de longue traine sont une opportunité pour créer des pages qui se référenceront plus facilement. Mais rien ne vous empêche non plus de cibler les mots clés très concurrentiel composés de peu de mots, il faudra simplement beaucoup  plusde temps et de liens pour grimper dans les 3 premières positions des résultats de recherche.

De manière générale, plus un mot clé est long, plus il contient une motivation, et plus il est « facile » à référencer car comme il est moins générique, il a moins de concurrence dite : organique.

Choisir vos mots clés et construire le contenu de tout votre site est une des autres choses que je vous apprends dans ma formation au référencement google. Je n’y reviendrais donc pas dans cet article.

Disons pour le moment simplement que :

Chaque page doit être optimisé pour un mot clé spécifique. Bien sur, plus un mot clé est compétitif, plus il est difficile qu’il rank bien (se positionne) dans google.

Petite astuce : vous pouvez voir de quels mots clés provient le trafic naturel (en le nomme aussi organique) des pages que vous allez essayer de concurrencer avec un outil comme yooda insisght. Et trouver des mots clés qui ne sont pas encore exploités par vos concurrents avec l’outil de planification des mots clés adwords. Ces deux outils peuvent aussi être utilisés pour comprendre les intentions des internautes en copiant directement l’url de la page à concurrencer pour voir avec quelques expressions de recherche ils attirent des internautes.

Même si ces outils vont bien vous aider. Souvent il faudra travailler le profil de liens de son site, ou d’une page en particulier pour atteindre les 3 premières ou la première position sur une requête. Cela signifie faire grandir le nombre et la qualité des liens qui pointe vers une page à travers le temps. C’est une sorte de c.v d’une page ou d’un site. Nous allons en reparler plus bas.

L’optimisation de l’adresse des pages (aussi appelé urls et permaliens)

La façon dont vous nommez vos pages, vos catégories, et les organisez est une façon de clarifier le sujet de votre pages pour les internautes et les moteurs de recherches.

Si une page cible un mot clé ou une expression clé, il faut être sur de l’inclure dans son adresse url. Comme elle va s’afficher dans les résultats de recherches (SERP) cela va aussi influencer les internautes à cliquer sur votre lien ou non.

Voici un exemple fictif :

Https://fruitifruit.com/Fruits/Bananes/Meilleures-bananes-de-guadeloupe/

Même chose si vous faire une page de recherche locale, n’hésitez pas à créer des pages avec la région, voir même la ville nommé à l’intérieur accompagné du service que vous proposez par exemple :

Https://sosfuite.com/plombier-marseille/

Les moteurs de recherches sont malin, mais les aider un petit peu ne fait pas de mal à votre référencement.

 

Les liens et backlinks (ils contribuent à établir la popularité et la crédibilité d’une page)

Les moteurs de recherche partent du principe que plus une page possède de liens vers elle, plus elle à de poids dans son référencement naturel.

Cela s’appèle : le « PageRank ».

Le pagerank

google pagerank et trustrank

Le « page rank » c’est un peu l’équivalent d’une élection présidentielle ou du bouche à oreille classique. Plus on va parler de vous de manière positive, plus vous gagnez en poids politique et en crédibilité.

Ce soutient peut venir de multiples sources :

pagerank pyramide

Dans le monde du référencement naturel google, une organisation reconnue est un site gouvernemental, un média, ou un site très populaire (facebook ou wikipedia par exemple). Ce sont des liens qui ont un pouvoir disons de 6 à 10 votes et que personne ne dépassera jamais. Ce sont les grand électeurs.

Viennent ensuite les affiliés, dans le monde du seo se sont les sites thématiques, qui qu’importe leur notoriété et leurs efforts ne dépasseront jamais les tops sites car leur nature ne permet pas de croissance au niveau des autres, c’est par exemple des sites sur le jeux vidéo, le hight tech, la santé, et plus généralement tous les gros sites thématiques du web. Ils ont un pouvoir disons de 3 à 5 votes mais ne peuvent pas dépasser l’influence d’un état, d’un média ou d’une multinationale par leur simple travail.

Viennent ensuite les sites de guidams (dont le mien et la majorité du web) qui ont moins de pouvoir, qui essayent de ressembler à de gros sites thématiques, et qui ont un pouvoir disons de 0 à 2 votes.

Et comme dans la vie, vous avez ensuite ceux qui sont prêt à tout pour servir leur intérêt, et les frustrés qui décident que s’ils ont moins de pouvoir c’est uniquement de votre faute (ceux qui tapent zigouiller renaud sur google par exemple xd), et qui parfois ne votent même pas mais parlent beaucoup de politique. Dans le monde du web ce sont les jaloux, les trolls et les gens qui essayent de tricher avec les algorithmes de google, ceux qui vendent des liens pourris. Pour résumer des gens dont au final, le vote ne compte pas. Ils ont un pouvoir de vote de 0. Parce qu’un lien pourri ça sera toujours un lien pourri 🙂

 

Chaque page possède sa propre influence

Quand quelqu’un fait un lien vers l’une de vos pages, il fait donc une sorte de vote électoral pour vous élire comme « la référence », la page a recommander sur le sujet en question.

Mais comme les sites ont une puissance différente, la valeur de leur soutien est différente. Si vous partez conquérir l’océan, ii vaut mieux être soutenu par un roi que par 10 000 petits donateurs anonymes.

Soyons plus concret :

  • Un lien follow de facebook (valeur de vote = 10 voix)
  • Un lien follow de doctissimo (valeur de vote = 5 voix)
  • Un lien follow de renauddemaret.com (valeur de vote = 2 voix)
  • Un lien follow de tricheur ou frustré (valeur de vote = 0 voix)

Ici grossièrement pour l’exemple, avec ces différents la page ou ces sites envoient pourraient avoir une valeur de 17 (10+5+2+0). Les liens de qualité que vous allez obtenir vers une page vont déterminer son importance par rapport aux autres millions de pages de web sur ce sujet bien précis.

Si vous faites un article sur la façon de gagner un grand chelem au tennis, et que vous avez des liens des sites de roger federer, rafael nadal, djokovitch, pete samprass, agassi, et d’autres il y a des chances que votre page se positionne mieux dans les moteurs de recherche que si elle avait 100 liens venants de blogs obscurs.

Nous ne connaissons pas comment le pagerank est déterminé exactement. En revanche nous savons que les liens que vous allez obtenir d’autres sites doivent aussi rester dans un contexte thématique proche. Si vous avez une page sur le tennis et que vous obtenez des liens depuis un site de travaux public par exemple cela envoi un message contradictoire à google. Qui commencent à se demander si votre page doit être considéré comme une référence sur le tennis ou sur les travaux de construction.

Un lien d’un autre site qui va parler des sports de balles par exemple sera plus contextualisé et donc plus intéressant pour faire grandir l’influence de votre page sur les vainqueurs de grand chelem. Elle donnera aussi plus de poids thématique à votre page.

J’insiste sur le terme de page, parce que à l’image d’un parti politique si l’entité (le parti, ou le site) à déjà une réputation en lui même, la réputations des candidats qui le représentent (vos pages) elle est encore à établir dans le temps. Les deux sont bien sur liés, mais les gens aimeront le parti grâce à ses têtes d’affiches (pour vous ce sont vos pages web). Et un candidat se fera plus facilement découvrir en appartenant à un parti déjà bien implanté.

Il se passe exactement la même chose pour un site internet. Le poids général du site donne un avantage aux nouvelles pages de votre site dés qu’elles sont postés. On parle alors de : trustrank.

Le trustrank

Le trustrank est un indice de performance qu’accorde google à votre site sur un thème donné contribuant ainsi au placement favorables de vos nouveaux articles dans les moteurs de recherche. Un site comme lequipe.fr va gagner automatiquement des positions avantageuse sur les sujets sportifs par exemple.

Un site comme doctissimo va par exemple placer facilement des articles médicaux, sans efforts particulier au niveau de l’obtention de nouveaux liens vers une page.

Même chose pour wikipédia qui va facilement placer des articles d’informations. Car il est considéré depuis longtemps comme une source d’informations fiable dans son domaine « d’encyclopédie généraliste ».

 

Combien de liens sont nécessaires pour faire grimper une page dans les résultats de recherche google?

En fait cela est très variable, nous avons vu dans cette partie que nous avions besoins :

  1. De soutiens de poids.
  2. De confiance sur un thème de la part de google.
  3. D’une page optimisée pour un mot clé en particulier.

Mais tous les sites ne travaillent pas leur référencement sur tous les mots clés, ils n’en ont ni le temps, ni l’envie, ni le budget. Cela signifie donc que vous pouvez concurrencer de grands sites sur un mot clé en particulier en commençant à construire le profil de liens d’une page.

Une grande partie du travail de référencement consiste à cela, faire grandir le nombre et la qualité des liens vers vos pages importantes de manière continue, celles que vous voulez voir dans les 3 premières positions des moteurs de recherche.

Pour être premier sur une recherche (requête) et ranker (bien se positionner), vous avez donc besoin d’autant de liens et de la même qualité que ceux de la première page actuellement référencé naturellement en première position.

Les ancres de liens

Une ancre de lien est simplement la suite de mots sur laquelle est faite un lien. Elles aident les moteurs de recherche à comprendre de quoi parle la page vers laquelle un lien envoi.

« Référencement naturel », « Référencement naturel seo », « article référencement naturel », « guide seo »

Cela peut être n’importe quoi au niveau des mots. Mais elles sont importantes car elles jouent un rôle dans la compréhension du sujet de votre page par google. Pour les varier un peu ce que vous pouvez faire c’est reprendre les expressions clés annexes qui attirent déjà des visiteurs sur la page numéro 1 que vous cherchez à concurrencer. De cette manière, vous allez aussi vous positionner ainsi sur plusieurs mots clés ou variation du mot clé.

 

Les liens d’opportunité

Pensez aussi à placer des liens un peu partout sur internet qui ne rapporte pas forcement de bénéfice en référencement naturel (des liens en nofollow par exemple), mais qui vont attirer des clics vers vous. Autrement dit placez les sur des sites référents qui vont vous apporter des sources de trafic supplémentaires constants, de manière à ce que, même si demain google disparaissait, vous continueriez à recevoir du trafic continue vers une page de votre site depuis ces « sites référents ».

Vous devez bien sur le faire sur des sites qui reçoivent un certain trafic régulier sur un sujet. Vous pouvez aussi le faire sur des vidéos youtube, sur des forums, vraiment partout…Bien sur le lien que vous proposez doit apporter quelque chose de plus sinon on va vous considérer comme un simple spammeur.

Dans le monde du seo, ce genre de trafic est appelé un trafic venant de « référal, ou de référents ». Il est noté comme tel dés que des gens clique sur un lien d’un autre site vers vous (vous pouvez voir ce genre de donnés dans le profil google analitic de votre site).

Les deux autres formes de trafics sont

  • L’organique (celui que les moteurs de recherches vous amènent)
  • Le trafic direct (quand quelqu’un tape directement l’adresse d’un site dans sa barre de recherche)

 

Une bonne expérience utilisateur (vitesse, design, facilité à utiliser sur tous les navigateurs)

Vous l’avez sans doute déjà remarqué. Le mobile concentre aujourd’hui plus de 50% des recherches sur internet. Ce qui conduit de plus en plus les moteurs de recherches à analyser l’ergonomie (design, fonctionnalités) pour les mobiles. Afin que les sites soient adaptés aux mobiles (vous pouvez tester ça ici) mais aussi leur vitesse d’affichage (testable ici), ainsi que leur sécurité.

Améliorer la vitesse de son blog

Concernant l’optimisation de la vitesse d’un site je vous ai fait un article qui fait office de formation consacré à l’augmentation de la vitesse d’un blog wordpress. On y parle de vitesse, de cdn, de lazyload, de compression d’images, vous allez vous amuser et elle est assez simple à suivre et mettre en place.

Le protocole https et le ssl

Le https est le protocole qui précède l’adresse de votre site, google recommande d’avoir un site en https, si vous ne le faite pas vous aurez un message site non sécurisé dans google chrome. Après est ce que ça un vrai impact sur le référencement, on l’a cru autrefois, aujourd’hui il n’y a pas de différence évidente, mais c’est quand même sympa de sécuriser son site.

Prenez un hébergeur comme mosanweb (c’est mon hébergeur) qui vous l’installe directement, de cette manière vous ne serez pas embêté..

Les contenus enrichis (aussi appelés Featured Snippets)

Il existe beaucoup de types de nouveaux formats de recherche, que vous pouvez configurer grâce aux donnés structurés (structured datas).

Les 4 principaux type de formats enrichis sont basés sur l’idée de :

  • connaître (une information),
  • faire (accomplir un objectif),
  • trouver un site,
  • visiter (un lieux ou un business)

Un formatage (et des données structursé) qui répondent à l’intention de l’internaute favorisent la position zéro, par exemple si vous recherchez une recette, google vous affichera les sites avec des listes à puces étapes par étapes en priorité.

Si vous tapez par exemple : meilleurs restaurants de … , il est clair que google et l’internaute attendent une liste. Si vous tapez « qui est … » il est clair que l’internaute recherche une information…

Voici comment : ajouter vos propres contenus enrichis (pour les plus classiques il est possible de les ajouter directement dans un plugin de référencement) et : tester ses données structurés avec un outil web.

Bien sur, préparer son site à afficher des contenus enrichis ne garanti pas que google les affichera, il les affichera seulement s’il considère que vous être la réponse la plus pertinente à une question dans la plupart des cas.

 

Mesurer ses résultats de référencement naturel (pour savoir si vos actions portent leurs fruits)

Chaque moteur de recherche propose des outils de recherche et de contrôles de vos résultats en amtière de référencement naturel. Google propose par exemple la google search console pour suivre l’évolution de votre site, ainsi que l’outil google analitic. Et bing propose les bings webmaster tools. Qui sont aussi sympas que ceux de google, d’ailleurs bing est un moteur de recherche très sympa à utiliser même s’il est moins populaire que google.

Je vous montre aussi comment utiliser la google search console et google analitics dans ma formation au référencement naturel.

 

Voilà nous en avons terminé avec ce guide sur le référencement naturel google, j’espère qu’il vous a plu.